Les lunettes de James Spithill

Reuters

Suite à une question de Zit, nous vous proposons un complément d’un formation sur les lunettes de James Spithill.

Ces lunettes permettent d’informer en temps réel le barreur du USA-17 d’Oracle BMW Racing team sur les conditions de navigation.

il reçoit par exemple les forces et la direction du vent, les positions des autres compétiteurs.

Cette technologie est la même que les ingénieurs de BMW ont développer pour le casque Ralf Schumacher.

Robert Passaro, directeur du projet au bureau BMW Technology à Palo Alto (USA), affirmait en 2003 « Our overall objective is to optimize the speed and performance of ORACLE BMW Racing’s two sailboats. To that end, we think microdisplay technology is the perfect example of cross-pollination of technology from Formula 1 to America’s Cup yachting – the Formula 1 of Sailing », ils ont pensé apporter la technologie mini-afficheur de la Formule 1 à la voile.

Un des gros intérêt de l’affichage dans le champ de vision du barreur est qu’il peut se concentrer sur la navigation. Peter Holmberg, barreur à cette époque chez Orcale a déclaré cette inovation « has further progressed the information technology of sailing into the 21st century. »

Le fabriquant de montres et lunettes TAG HEUER a fourni les lunettes de soleil que les ingénieurs de BMW ont modifier pour intégrer le système.

Olivier Schimpf (205 Posts)

J’ai une formation technique et je suis passionné par les nouvelles technologies et tout ce qui s’en approche.

Aujourd’hui je participe,à l’animation du blog http://augmented-reality.fr. En 2011, nous avons créé avec Gregory Maubon, l’association de promotion de la réalité augmentée RA’pro dont je suis le président. Dans le cadre des activités de RA’pro, je co-organise les ARuseCamp (http://ARuseCamp.org) et j’interviens pour des conférences, des ateliers ou du conseil et de l’accompagnement.

Vous pouvez me joindre à cette adresse olivier@augmented-reality.fr ou via skype olivier.schimpf

Linkedin ; http://www.linkedin.com/profil…..rk=tab_pro


4 comments for “Les lunettes de James Spithill

  1. Zit
    4 avril 2010 at 18 h 48 min

    Merci à toi,

    Dans tous les cas, c’est une utilisation d’un affichage tête haute en situation de mobilité, dans un environnement hostile (l’océan). C’est pas mal. Ca donne du grain à moudre à la nouvelle conférence de réalité augmentée qui c’est déroulée à Megève en fin de semaine et qui était vraiment top : http://www.augmented-human.com/

    Maintenant, ça, ça risque d’être plus utile mais évidement pas encore possible avec les lunettes de James :

    Bien a vous.
    Zit.

  2. Zit
    4 avril 2010 at 14 h 28 min

    Hello,

    Merci pour ce complément d’information (quasiment spécialement pour moi, j’en suis honoré 🙂

    Sinon, je ne connais qu’un seul système de RA fait par BMW, qui a été publié officiellement en 2006 par Juri Platonov : http://portal.acm.org/citation.cfm?id=1514222 dont une vidéo est visible ici : http://www.youtube.com/watch?v=P9KPJlA5yds

    C’est un système qui fonctionne par keyframe et donc, qui n’a pas besoin de marqueur mais bien d’une énorme configuration (prise d’images off-line). Ensuite, le système compare (en gros) les images temps-réelles pendant l’utilisation du système avec les images clés pour calculer la pose (3 coordonnées de position, 3 coordonnées d’orientation) de la tête de l’utilisateur. Ce système, qui est en effet un système de RA, a besoin, bien qu’il fonctionne sans marqueur, d’une forte connaissance à priori de l’environnement (récupération des keyframes).

    J’ai bien peur, qu’en fait, si les lunettes de James Spithill sont bien basées sur ce système, cela ne soit qu’un système de réalité documentée (les informations virtuelles ne sont pas recalées avec le monde physique). En gros, plutôt que d’avoir un écran classique, il regarde les informations à travers un écran transparent (ces lunettes) ce qui lui permet de continuer de voir le monde physique. Donc, pas de GPS, ni d’accéléromètre, ni gyroscope ou d’analyse d’image pour recaler toutes les informations…un simple écran déporté en somme.

    Zit.

    • 4 avril 2010 at 17 h 28 min

      Merci pour tes commentaires très éclairés.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi, les lunettes de James Spithill sont seulement de l’affichage déportées. Le principe est le même que dans l’affichage de certaines informations tête haute dans les cockpits d’avions Affichage tête haute ou plus simplement sur le 3008 de Peugeot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *