Le making of du premier CV en réalité augmentée.

Le présentateur de télévision Jason Bradbury nous présente le making of du premier CV en réalité augmentée.

Comme vous l’avez vu dans ce reportage c’est David Wood, le co-fondateur de Symbian, qui c’est essayer à l’exercice. La video du résultat :

Sinon pour afficher directement et vérifier la réactivité de CV High tech, il vous suffit d’imprimer le marqueur ci-dessus,

CV augmented reality
De cliquer sur ce lien : http://arcv.cwjobs.co.uk/see-davids-ar-cv
Et de placer le marqueur de votre webcam

Un point marquant sur le site http://arcv.cwjobs.co.uk est qu’ils nous parlent de AR ‘trigger’ qui peut se traduire par déclencheur de réalité augmentée. C’est la première fois que je vois utilisé ce terme.

Cela fait des mois que je cherche un ou des développeurs pour faire cette expérience, donc je renouvelle mon appel.

Olivier Schimpf (205 Posts)

J’ai une formation technique et je suis passionné par les nouvelles technologies et tout ce qui s’en approche.

Aujourd’hui je participe,à l’animation du blog http://augmented-reality.fr. En 2011, nous avons créé avec Gregory Maubon, l’association de promotion de la réalité augmentée RA’pro dont je suis le président. Dans le cadre des activités de RA’pro, je co-organise les ARuseCamp (http://ARuseCamp.org) et j’interviens pour des conférences, des ateliers ou du conseil et de l’accompagnement.

Vous pouvez me joindre à cette adresse olivier@augmented-reality.fr ou via skype olivier.schimpf

Linkedin ; http://www.linkedin.com/profil…..rk=tab_pro


4 comments for “Le making of du premier CV en réalité augmentée.

  1. 9 janvier 2011 at 13 h 59 min

    Bonjour JM,

    L’enthousiasme vient surtout de l’utilisation plus grand public de cette technologie. On la voit apparaître depuis a peine plus d’un an finalement. Les codes barres 2D sont un peu dans le même cas 🙂

    Pour les suites « grand public », je suis d’accord il y a encore du boulot ! ARtoolKit forever ! 🙂

  2. 8 janvier 2011 at 23 h 40 min

    C’est curieux de voir comment des technos aussi anciennes (les marqueurs de réalité augmentée on s’en sert depuis 1997) peuvent déclencher un tel enthousiasme.
    Joli packaging néanmoins. La seule utilité que je vois c’est la création (enfin) d’une suite grand public pour faire de la RA. Opensource de préférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *