Que pensez vous de la réalité augmentée?

What do you think of Augmented Reality?

Laissez nous votre réponse dans les commentaires. Nous la publierons.
Leave your answer in the comments. We will publish it.

Envoyé le 11/11/2010 à 13 h 37 min par Agahte
C’est une techno assez neuve, qui commence juste à intégrer les sphères de la com grand public. Elle est sûrement appelée à se développer dans les mois et les années qui viennent, mais probablement sous une forme moins complexe qu’aujourd’hui (moins de manipulation, moins d’objets-relais, etc). Aujourd’hui je trouve qu’elle fait encore trop souvent l’effet de gadget. Il faut lui redonner un sens utilitaire fort.

Envoyé le 11/11/2010 à 15 h 49 min par Wolden

Comme Agathe, à la nuance près qu’on n’a aucune idée aujourd’hui de ce que sera la RA dans 5 ans. Il y a d’abord une grande différence entre RA sur ordi et RA sur mobile.
Sur mobile les technologies (par ex Layar) utilisent la position GPS et l’orientation géographique pour afficher des objets dans l’environnement de l’utilisateur. L’inconvénient c’est qu’on va assez vite arriver à une RA-pollution, avec sur certains spots très populaires une infinité d’objets ou d’événements qui vont s’entremêler jusqu’à rendre leur utilité (commerciale ou informationnelle) contre-productive.
Sur ordi on est actuellement plus ou moins contraint de passer par des dispositifs lourds : détecter un marqueur via une webcam. C’est cette technologie qui me paraît pourtant la plus prometteuse dans la mesure où on pourra bientôt (ça existe déjà mais c’est encore expérimental) s’affranchir de ces dispositifs pour visualiser les objets 3D à partir de lunettes, de lentilles, etc. On pourra également se passer de marqueurs visibles en utilisant des signaux non-visibles (infrarouges ou autres) ou holographiques.
La différence entre ces deux technos est que la seconde ne dépend que du vouloir de l’utilisateur. Il active ou n’active pas ses outils de RA selon les circonstances. En revanche la RA, sur mobiles dépendant de la position et non d’un système de marquage spécifique, ne permet pas à l’utilisateur de choisir de consulter tel ou tel contenu : il affiche tout ou n’affiche rien, c’est là son seul choix. Ou alors il faudra passer par des applis spécifiques mais on entre alors dans un autre problème, celui de l’universalité des contenus numériques et leur accessibilité/disponibilité.
Donc j’aurais tendance à dire que si la RA sur mobiles positionnés est celle qui va développer le plus rapidement, elle risque aussi d’être celle qui va le plus vite atteindre son seuil critique.
La meilleure solution serait d’utiliser la cam des mobiles pour détecter des marqueurs invisibles (ou même présents en tant qu’objets réels : vitrines, objets quotidiens… ce qui revient au même) pour leur surajouter des informations augmentées.

Olivier Schimpf (205 Posts)

J’ai une formation technique et je suis passionné par les nouvelles technologies et tout ce qui s’en approche.

Aujourd’hui je participe,à l’animation du blog http://augmented-reality.fr. En 2011, nous avons créé avec Gregory Maubon, l’association de promotion de la réalité augmentée RA’pro dont je suis le président. Dans le cadre des activités de RA’pro, je co-organise les ARuseCamp (http://ARuseCamp.org) et j’interviens pour des conférences, des ateliers ou du conseil et de l’accompagnement.

Vous pouvez me joindre à cette adresse olivier@augmented-reality.fr ou via skype olivier.schimpf

Linkedin ; http://www.linkedin.com/profil…..rk=tab_pro


3 comments for “Que pensez vous de la réalité augmentée?

  1. Laurent
    15 novembre 2010 at 14 h 49 min

    La réalité augmenté est assurément un secteur d’avenir. Tous va dans le sens de plus d’interaction entre les utilisateurs et leurs environnements. La RA est un formidable outil pour mettre en œuvre et provoquer cette interaction et distribuer de l’information contextuelle.
    Mais comme pour toutes les technologies son utilisation pour elle même n’a pas de sens. La RA n’aura de sens que si l’on sait créer les applications utiles et à même d’offrir une expérience utilisateur intéressante. Toutes les utilisations gadgets, aurons le même destin que les produits inutilement high-tech, c’est à dire une durée de vie ridiculement courte.
    Il reste aussi une barrière technologique non négligeable à franchir. Je discutais par exemple avec des acteurs de l’oeno-tourisme, intéresse par la RA, pour fournir un tas d’informations géo-localisés sur smartphones lors de la visite de vigne et rendre le touriste autonome dans sa visite. Mais à la vue des réception des réseaux mobiles en campagne ce projet est irréaliste.

    On est donc au tout début de la RA, qui devra prendre du sens, et franchir quelques écueils techniques pour atteindre, les rêves que nous ont fournis la Science fiction.

  2. Wolden
    11 novembre 2010 at 15 h 49 min
  3. 11 novembre 2010 at 13 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *