Y a-t-il un avenir pour la réalité augmentée « low cost » ?

Le cabinet ABI Research estime que le marché de la réalité augmentée sur mobile devrait passer de 6 millions de dollars en 2008 à 350 millions en 2014. Une autre étude de Lester Madden publiée en juin 2010 recensant les applications disponibles sur l’apple App Store annonce le chiffre de 483 applications utilisant de la réalité augmentée.

Ces chiffres nous prouvent l’engouement pour cette technologie. Mais pour le moment, la plupart des applications sont destinées à la promotion d’une marque, d’un produit. Selon Olivier Audouze, responsable du département marketing de Total Immersion, 75% du chiffre d’affaire de sa société (5.12 millions d’euros en 2008) proviennent des applications « marketing ». Lors de la table ronde « Application de la Réalité Augmentée pour le commerce » qui a eu lieu le 30 novembre 2010 organisée dans le cadre des rencontres du net à Lille, nous avons évoqué la question « la réalité augmentée est elle adaptée pour tous ? ».

A cette question, j’ai répondu que cette technologie restait lourde à mettre en œuvre, à maintenir et à utiliser (Plugin, problèmes liée à la compatibilité des systèmes d’exploitation, à la précision des GPS de nos smartphones, disponibilité du réseau,…) Pour Johann Gobe, Co-fondateur de E-FIJY, la RA est utile pour des produits à haute valeur ajouté ou à des achats nécessitants une mise en situation. Je rejoins 100% Johann mais qu’en sera-t-il dans 6 mois, 1an ou plus ? A l’heure actuelle, le marché de la réalité augmentée est réparti entre des sociétés de dimension internationale, tel que Total Immersion, Metaio, 3Dspace, Zugara avec, en face, de très petites entreprises.

Gilles Simon, maitre de conférences à l’université de Nancy, me conforte dans mon idée qu’il manque un maillon important dans la chaine. Pour lui, entre le « bricolage » réalisé avec des solutions open source et le très haute gamme, comme l’application d’Olympus , il n’y a que très peu d’offre.

Donc la rareté des offres ne facilite pas la concurrence…. Ce qui est, pour moi, un frein au développement d’applications novatrices. Lors de cette même table ronde, j’ai évoqué la possibilité d’offrir à un pâtissier la promotion de ses compositions avec la RA. C’est évident, aujourd’hui cela prête à sourire mais ce  n’est pas complètement absurde. Il y a seulement 1 ou 2 ans, vendre des produits frais sur un site de E-commerce était très peu répandu ! Comment démocratiser cette technologie pour la rendre accessible au plus grand nombre et simplifier sa mise en œuvre ? Comme le soulignait Gilles Simon, ceux qui tenter de faire tourner une simple théière liée à un marqueur de réalité augmentée ont compris la difficulté de mise en place d’une application !

Maintenant, je souhaiterais ouvrir le débat, selon vous :

  • La réalité augmentée peut elle répondre à tous les besoins de promotion ?
  • Comment faire pour proposer des offres « low cost » ?
  • Quelle structure mettre en place pour promouvoir cette technologies et ses possibilités ?
  • Quelle est l’attente des utilisateurs et des sociétés (entreprises ou artisans) ?
  • Y a-t-il un avenir pour la réalité augmentée dans ce contexte ?
Olivier Schimpf (205 Posts)

J’ai une formation technique et je suis passionné par les nouvelles technologies et tout ce qui s’en approche.

Aujourd’hui je participe,à l’animation du blog http://augmented-reality.fr. En 2011, nous avons créé avec Gregory Maubon, l’association de promotion de la réalité augmentée RA’pro dont je suis le président. Dans le cadre des activités de RA’pro, je co-organise les ARuseCamp (http://ARuseCamp.org) et j’interviens pour des conférences, des ateliers ou du conseil et de l’accompagnement.

Vous pouvez me joindre à cette adresse olivier@augmented-reality.fr ou via skype olivier.schimpf

Linkedin ; http://www.linkedin.com/profil…..rk=tab_pro


2 comments for “Y a-t-il un avenir pour la réalité augmentée « low cost » ?

  1. 19 décembre 2010 at 15 h 29 min

    Salut,
    Oui c’est l’avenir de note monde sur touts nos besoins de jour de vie humaine!
    C’est le futur de réalité augmenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *