A qui appartient un espace virtuel ?

(cc) by turkleton sur Flicker

Voila une étrange question qui me fait réfléchir depuis quelque temps ! Posons le cadre de matière simple. Vous connaissez bien l’utilisation de la réalité augmentée et vous savez que, dans sa déclinaison visuelle, il s’agit de superposer une information virtuelle sur « la réalité ». La question est de savoir si le propriétaire du support réel peut avoir son mot à dire là dedans !

Prenons par exemple cet article de Mashable qui analyse le problème sur le plan de la publicité. Si je construis une application qui remplace toutes les publicités de Coca Cola par celles de Pepsi, est-ce que je porte atteinte à la marque ou à l’entreprise qui loue des espaces publicitaires ? Question intéressante qui suppose de savoir, in fine,  à qui appartient la façon dont moi, spectateur, je vois les choses !

Original sur augmentedblog.wordpress.com

Aujourd’hui il devient très simple de construire des applications qui reconnaissent les images (comme des logos) pour les remplacer par d’autres. Regardez cet exemple qui dénonce les accidents causés par la société BP en détournant son logo. C’est le type d’action militante qui ne peut que se développer, l’application étant relativement simple à mettre en place. En voici une autre qui cette fois transforme Goldman Sachs le patron de la Lloyd en pirate. Cette dernière détourne au passage l’affiche du film et donc fait entrer directement Disney dans la danse.

Pour le moment je n’ai pas encore vu de cas problématique qui se règlent devant la justice, mais cela ne devrait pas vraiment tarder. Encore une fois, développer une application particulière dans ce but est relativement simple. Cependant sa portée reste limitée. Faire la même chose en exploitant une plateforme mutualisée comme Layar ou Junaio change peut être la donne. Les développements sont de plus en plus rapides sur des outils et quand ils vont devenir l’équivalent de nos navigateurs internet pour lier le virtuel au réel, les questions de positions des POI (points d’intérêts) vont par exemple  se poser. Comme rien n’empêche de mettre n’importe quoi n’importe où, pourquoi ne pas  mettre devant chaque McDonalds une publicité pour le film SuperSize Me ! Pour rester dans le commerce, pourquoi ne pas créer tout simplement votre boutique virtuelle devant la porte d’entrée de vos concurrents (démonstration) ?

Quand je vous dis que les quelques années qui viennent vont être surprenantes 🙂

6 comments for “A qui appartient un espace virtuel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *