Bilan d’ARParis V : lunettes à réalité augmentée.

La 5eme édition d’ARParis était entièrement consacré aux lunettes à réalité augmentée.

Les spécialistes estiment qu’en 2016 il y a aura 3 millions à 3,5 millions de lunettes.

Les usages sont nombreux. Quelques exemples :

  • la maintenance industrielle
  • la formation
  • les sports : le vélo, la moto, le ski,…
  • les applications militaires
  • le tourisme

Pour cette édition, j’ai invité 4 experts  :

 Sylvie Naudet
responsable des activités
« Vision 3D et mobilité » au sein du 
CEA list,
Kayvan Mirza,
CEO et co-fondateur d’OPTINVENT.
Michel Agnola
Consultant Nouveaux médias & Réalité augmentée
Zile Liu 
CEO et co-fondateur de
LASTER Technologies
     http://www.agnola.com  

Je tiens, encore une fois, à les remercier de leur présence et de leurs disponibilités.

Chacun nous a présenté sa société, ces activités et leurs avancés technologiques.

Les points à retenir :

  • Le CEA list, travaille sur :

    • Le tracking 3D par vision embarquée
    • Reconstruction et localisation simultanées : SLAM
    • Fusion de capteurs : vision GPS, odomètres, capteurs inertiels IMU (inertial measurement unit).
    • Calculs temps et portage sur architecture mobile.

    Le CEA List a développé un algorithme très robuste basé sur du Simultaneaous Localisation and Mapping SLAM. Cette solution permet de caler un modèle 3D sur un objet réel avec un temps de latence est pratiquement nul.Il est possible d’ajouter des informations sur différents composant du modèle numérique et de les piloter grâce à un laser ou au doigt.

    L’équipe de Sylvie Naudet (15 personnes) travaille pour intégrer et optimiser ces solutions dans des systèmes de lunette. J’ai eu la chance de tester cette solution lors du salon Laval Virtual 2012. Vraiment impressionnant.

 

  • OPTINVENT est une société implantée à Rennes en France et à San Francisco.
    Elle a été fondée il y a cinq ans et par des spécialistes des technologies optiques d’affichage.
    Kayvan Mirza nous a expliqué qu’avec leur solution appelée “Clear-Vu”, ils sont fixés comme objectif de démocratiser la réalité augmentée en mode “mains libres”.Optinvent vise la commercialisation sa solution monoculaire avant la fin 2013 pour un prix d’environ 150€.
    Points forts de “clear-vu” :

    • afficheur transparent;
    • forme discrète;
    • pas de problème de couleur;
    • poids du module 20g supplémentaire au poids des montures;
    • des très bons rendus même en plein jour.

     

    Optinvent se positionne sur le marché grand public que le marché des professionnels.

 

  • Le 3eme intervenant était Zile Liu, ingénieur en optique, CEO de la société Laster Technologies.
    Laster est implantée à Courtoboeuf (région parisienne). Laster a été crée il y en 2003 par Zile et 3 associés.
    Actuellement leurs principales activités sont la maintenance et l’armée pour l’équipement des soldats du futur.
    Les équipes de Laster travaillent sur des systèmes commandes neuronales brain–computer interface (BCI) mais cette solution ne sera pas disponible avant quelques années.Zile Liu nous a présenté 3 produits que nous avons pu essayer:

    • La deuxième version du Pro Mobile Display, un système monoculaire
    • Le Laster MG1 un masque de ski.
    • Eyephone le dernier prototype de chez Laster qui est encore en cours de développement. Il sera commercialisé premier trimestre 2013 à environs 200€. Ces lunettes seront entièrement sans fils.

     

     

     

    Laster a ouvert son SDK et il est peut être interfacer avec de nombreuses solutions de développement telles que:

    • D’Fusion
    • Unity, via un plugin
    • 3DVia Studio
    • ARtoolkit

    Laster souhaite de créer une communauté de développeurs pour permettre de trouver des nouveaux usages innovants.
     

  • Pour finir Michel Agnola nous a coordonnés la première expérience grand public à la cité des sciences a base de lunettes à réalité augmentée en 2009…
    L’animation « Observez la Terre en 3D et « réalité augmentée » ! etait le résultat de 3 ans de travaux du consortium REVES (REality and Virtual Environment Symbiose) composé de la Cité des sciences et de l’industrie (un lieu Universcience), l’INRIA, l’Université de Paris DESCARTES, Laster Technologies et DreamInReal (et son partenaire EBC médical).
    Le principe de l’exposition était de projeter des images virtuelles sur un décor fixe. Le consortium avait travaillé pour trouver une interface Homme Machine : les commandes gestuelles. Ils ont travaillés sur la modélisation, le tracking, les algorithmes.Michel nous a présenté sa vision de l’avenir de la RA et pourquoi les lunettes sont la voix de développement ?
    Pour lui, le mot important est le tracking. Tous les capteurs intégrés dans les lunettes permettront de développer des applications contextuelles et personnelles.
    Les interfaces multimodales et multisensorielles sur nos smartphone ne sont qu’une étape et la disparition des devices au profit des systèmes vision augmentée est programmée. L’objectif est d’arriver à des interfaces naturelles.Comme tout saut technologiques, il est nécessaire d’amorcer le marché et cela par le développement du contenu et des interfaces user-friendly. Michel Agnola pense qu’il profitable pour tous les acteurs de la réalité augmentée que Google s’implique.

 

Conclusions :

Pour tous les points bloquants pour le développement de cette technologie :

  • Le champ de vision est encore limité (30 à 40°),
  • la luminosité,
  • la distance de focalisation,
  • la compacité et l’autonomie,
  • le temps de latences.

La commande gestuelle n’est pas encore très robuste mais cela reste un axe de travail important.
Les solutions binoculaires ne sont pas encore très développées, due aux de contraintes de flux de données (2 flux vidéos caméra et projection) entre les lunettes et le système de calcul.

Les tests des lunettes de Laster ont été un réel succès ☺ et les participants ont été bluffés.

 
La soirée comme les précédentes c’est terminée par une session de networking très intense avec de très nombreux échanges entres les participants et les intervenants.

Les partenaires d’ARParis V était :

   <

Merci à Jean-François Kitchiguine pour les photos qui illustrent cet article.
Les autres sont disponible : ici.

 

 

Olivier Schimpf (182 Posts)

J’ai une formation technique et je suis passionné par les nouvelles technologies et tout ce qui s’en approche. Aujourd’hui je participe,à l’animation du blog http://augmented-reality.fr. En 2011, nous avons créé avec Gregory Maubon, l’association de promotion de la réalité augmentée RA’pro dont je suis le président. Dans le cadre des activités de RA’pro, je co-organise les ARusecamp (http://arusecamp.org) et j'interviens pour des conférences, des ateliers ou du conseil et de l'accompagnement. Vous pouvez me joindre à cette adresse olivier@augmented-reality.fr ou via skype olivier.schimpf Linkedin ; http://www.linkedin.com/profil.....rk=tab_pro