L’Augmented World Expo de l’intérieur !

C’est dans la très ensoleillée ville de Santa clara en Californie, que se déroule l’un des évènements les plus marquant pour la réalité augmentée: Le Augmented World Expo. Pas loin de 2000 professionnels du monde entier ont assisté la semaine dernière à cette 5ème édition qui était placée sous le signe de l’interaction.

image002C’est Ori Inbar, organisateur de l’événement et co-fondateur de Augmentedreality.org qui a ouvert le bal.
«L’immense réponse à notre cinquième édition de l’AWE démontre bien que 2014 est vraiment l’année ou la réalité augmentée va exploser et se populariser », a t-il déclaré.

Durant 15 minutes il nous a parlé de ce qu’il pense être le prochain challenge de la RA: connecter le monde pour le rendre interactif. Il faut passer de l’HCI ( Interface Homme Machine ) à HWI ( Interface Homme Monde )

Ensuite, la keynote de Robert Scoble, en pleine promotion de son nouveaux livre “age of context est venu confirmer cette tendance. Selon lui, tous nos appareils doivent communiquer ensemble pour créer des scénarios d’usage où la technologie est consciente de tous nos faits et gestes. Le but de tout cela ? Vous donnez ce que vous voulez avant même d’y penser. Cela permettra de ne plus devoir chercher un application ou une information dans des menus infinis de ses smarts glass et autres dispositifs digitaux.

image003Le AWE brille par la qualité et l’éclectisme de ses speakers. Au nombres de 156, ils se sont relayés à un rythme soutenu. Pour chaque session, 4 orateurs se partageaient l’heure et réservaient 10 voir 20 minutes aux questions. Pas le temps de bailler!

image004Qu’on se le dise “ l’écran c’est hasbeen “. Trouver des tablettes ou tous autres périphériques tactiles est presque exotique dans ce rassemblement. Nous changeons clairement de paradigme, la réalité augmentée n’a d’avenir que si les mains sont vides. Les lunettes intelligentes sont donc incontournables. La question est maintenant “Comment interagir avec cet environnement virtuel”?

Interface vocale, reconnaissance d’objet, reconstruction 3D à la volée …etc. Chacun a sa propre définition du Grall et les recherche dans tous ces domaines sont extrêmement actives en ce moment. Tous les intervenants ont démontré que la pérennité de la réalité augmentée passe par la contextualisation et la facilité d’utilisation. Nous devons pouvoir manipuler le virtuel comme nous manipulons la réalité. Nos appareils doivent voir et comprendre notre environnement.

image001Il est à noter qu’en “off” beaucoup reconnaissaient un effet Oculus. Même si la réalité virtuelle est un sujet qui revient comme une vague depuis plus de 20 ans, cette année est considérée comme un tsunami : “Tous ceux qui n’ont pas encore de planche de surf à la main sont déjà dépassé”. Le succès de la Réalité Virtuelle va déferler sur le monde et va porter avec elle la Réalité Augmentée. Pour quelques uns, ces deux notions vont devenir indissociable et se fondre l’une dans l’autre.

L’AWE n’est pas seulement une succession de conférences. A l’instar de notre salon national le Laval virtual, c’est aussi un espace de prédilection pour tester toute les dernières avancées technologiques. En revanche, nous n’avons pas à rougir de notre surface d’exposition au Laval, elle doit être au bas mot trois fois supérieure au AWE (un peu de chauvinisme 😉

image008Évidement ce n’est pas la taille qui compte. DAQRI, Qualcomm, metaio, Intel, Epson, VividWorks, ARPA, nGrain, Bosch, Artefacto, Augmate … pour n’en citer que quelques uns, étaient là pour présenter leurs solutions, leurs nouveaux périphériques ou axes de recherches.

image006Le nombre de lunettes intelligentes différentes commence à être vraiment conséquent, on peu considérer que l’offre matérielle est mûre.

Concernant mon appréciation personnelle des smart glass, je donne un avis extrêmement favorable aux EPSON MOVERIO BT200 qui ont vraiment bien évolué depuis les BT100. J’ai été bluffé par le système optique et par la qualité d’image des lunette LUMUS.

En marge du salon, il était aussi possible de tester des dispositifs dits « Wearable Computing ». Ils se présentent sous forme de casque de lecture de pensée, de bagues ou de brassard connectée, leur principale fonction étant de commander les interfaces et d’interagir avec la matière virtuelle.

image007Pour voir et revoir les conférences c’est ici https://www.youtube.com/user/AugmentedRealityOrg/videos
Bien qu’elles ne soient pas encore toutes disponibles, elles y seront téleversés petit à petit

Enfin, si vous souhaitez assister à la mouture 2015, sachez qu’elle prendra place à San Francisco et qu’elle se déroulera le 2 et 3 juin. A vos agendas !

Greg MADISON (1 Posts)

Repéré par Wygwam grâce mon projet nommé « The 7th Sense », pour lequel j’ai été Finaliste mondial de l’Imagine Cup 2009 de Microsoft dans la catégorie « Design d’Interface Homme Machine », j’y conjugue aujourd’hui ma passion pour la prospective technologique et mon parcours dans la création artistique et l’événementiel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *