Découvrez Arcona, le lien entre notre monde et le futur monde augmenté

Nikolai Melnyk

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir un projet vraiment innovant porté par la société PiligrimXXI que nos lecteurs connaissent depuis quelques années déjà. Il s’agit « simplement » de faire coïncider notre monde réel avec une dimension numérique, accessible grâce à de la réalité augmentée. Mais je vous propose de laisser Nikolai Melnyk, en charge du développement de ce projet, nous en parler en détail.

Bonjour Nikolai, pourrais-tu nous rappeller ton parcours ?

Je suis Nikolai Melnyk, un entrepreneur avec une vaste expérience dans le développement des affaires et l’ouverture des marchés internationaux. Blogger passionné par le monde des startups, j’ai rejoint l’équipe fondatrice de PiligrimXXI en 2015 et depuis lors, je travaille sur le développement des affaires et promotion de la réalité augmentée pour cette start-up russe.

Crédit : Piligrim XXI

Notre société, Piligrim XXI, a débuté en 2014 sur le marché international de la réalité augmentée dans l’industrie du tourisme. Nous créons des parcs interactifs en réalité augmentée sur le site des monuments historiques disparus ou en ruines dans toute l’Europe. En fait, nous les transformons en des musées à ciel ouvert. Nos utilisateurs ne voient pas seulement à quoi ressemblaient les bâtiments il y a de nombreuses années, mais ils peuvent aussi se plonger dans la recréation d´événements d’une époque. Par exemple, pour assister à l’éruption du Vésuve à Pompéi, observer d’anciens rites byzantins en Bulgarie ou participer à la guerre du Nord en Estonie. Pour Paris, nous avons recréé la forteresse de la Bastille, que l’on peut voir aujourd’hui à l’endroit même où elle fut détruite il y a deux siècles. Aujourd’hui, dans six pays, il existe déjà 8 parcs historiques en réalité augmentée qui couvrent une superficie d’environ 8 000 ares.

Au cours de notre travail, nous devions constamment visiter sur place les sites de reconstruction. Pour l’instant, la création de chaque projet AR nécessite la «liaison manuelle» du contenu et un ajustement régulier du positionnement. Et cela demande des ressources colossales. Les estimations indiquent que ces dépenses atteignent en général une moyenne de 40% du budget, sans même compter les heures dédiées à l’installation de chaque reconstruction. Ceci nous a donc motivé à trouver un algorithme universel qui permettrait de placer l’installation directement depuis notre lieu de travail. Ce travail s’est poursuivi pendant près de deux ans et aujourd’hui nous sommes prêts à présenter à la communauté une plateforme pour le contrôle à distance de la couche de réalité augmentée, sous la marque Arcona.

Pourrais-tu nous présenter de manière synthétique le projet Arcona ?

L’écosystème d’Arcona est un espace universel de réalité augmentée qui unit notre monde réel et notre monde virtuel. C’est une plateforme où développeurs et artistes, hommes d’affaires et passionnés pourront communiquer et créer des projets communs. L’écosystème est construit autour d’une plate-forme technologique mondiale qui génère automatiquement une couche AR partout dans le monde.

Sur cette couche – sur l’Arcona Digital Land – un grand nombre de diverses applications AR fonctionnera simultanément – des jeux, des reconstitutions historiques, des projets artistiques ou éducatifs et même des attractions touristiques. La formation d’un tel écosystème rendra la technologie de réalité augmentée vraiment populaire et largement disponible.

La question est naïve mais pourquoi relier le monde réel à un monde virtuel, le “Digital land”, accessible en réalité augmentée, quel est le besoin ?

Dans les années à venir, nous attendons une nouvelle révolution technologique qui rendra le monde vraiment fantastique. Elon Musk a déjà présenté le projet Neuralink. Son but est de créer une interface neurale qui permet aux gens d’interagir par la transmission de pensées ! Les leaders du marché ITC – les développeurs de Google, Apple, Microsoft travaillent à la création de casques de réalité augmentée autonomes qui projettent des images 3D directement sur la rétine de l’œil. Ils remplaceront complètement les smartphones habituels.Très bientôt des lunettes de réalité augmentée de différents fabricants seront disponibles partout. En ce moment vraiment fatidique, nous avons besoin d’un environnement universel qui unira les mondes réel et virtuel en un seul espace d’information. C’est exactement ce sur quoi nous travaillons aujourd’hui.
Notre plateforme aidera la réalité augmentée à trouver sa place dans le monde émergent, créant de nouveaux formats interactifs d’affaires, de divertissement, d’art, d’éducation, de projets sociaux. Nous sommes convaincus que les possibilités d’utilisation de cette technologie sont illimitées. Et les mettre en œuvre sur notre Digital Land sera à la portée  de presque tout le monde, même sans connaissances particulières en programmation ou en création de contenu 3D.

Notre plate-forme est conçue pour tous ceux qui veulent développer et utiliser la technologie de réalité augmentée. Pour les initiateurs de projets AR, nous proposons des outils simples et peu coûteux pour la mise en œuvre de leurs idées et l’infrastructure pour leur commercialisation. Pour les développeurs, une plate-forme pratique pour tester leurs propres solutions et les mettre sur le marché. Pour les artistes, un endroit où ils peuvent partager leurs expériences créatives avec des spectateurs intéressés. Et de nombreux utilisateurs d’Arcona auront l’occasion de voir et d’évaluer les dernières idées dans le domaine de la réalité augmentée.

En outre, notre plateforme sera très utile pour les fabricants de casques et d’appareils mobiles qui prennent en charge cette technologie. Sur notre site, il sera possible  d’accueillir un grand nombre de contenu diversifié. Ainsi, la demande de « gadgets » spécialisés va augmenter, et les fabricants auront une excellente occasion de tester et de promouvoir de nouvelles solutions technologiques.

Comme se passe cette liaison ? Tout le monde peut « acheter” un emplacement ?

Nous connectons le monde virtuel et le monde physique avec une couche globale de réalité augmentée, le Digital Land. En fait, il s’agit d’un instantané virtuelle de la surface terrestre existante, réalisé sur la base de différentes technologies : un système SIG distribué, la simulation 3D, la vision par ordinateur, l’intelligence artificielle. À chaque section du terrain numérique, tous les marqueurs naturels nécessaires ont déjà été isolés et traités. De plus, notre plateforme surveillera régulièrement les territoires numérisés. Nous comprenons tous que le monde environnant change constamment : l’éclairage, les saisons, les bâtiments peuvent être reconstruits, de nouveaux objets apparaissent. Pour soutenir le travail de qualité du projet AR, construit sur des marqueurs naturels, tous ces changements doivent être suivis dans le temps et apporter des corrections à la carte visuelle de la zone. Cette tâche, Arcona l’assurera et l’exécutera automatiquement. Ainsi, l’utilisateur reçoit un site dans la ville réelle, entièrement préparé pour le placement et la gestion du contenu 3D.

Pour créer votre propre projet AR, il vous suffit de visiter notre site et d’acheter ou de louer un lieu adapté. Ce sont des endroits bien précis sur la carte de la ville, où les vrais consommateurs potentiels viennent, et par conséquent, vous serez en mesure de montrer vos projets à un grand nombre de spectateurs. Ensuite, vous devez sélectionner ou commander le contenu nécessaire pour le marché Arcona et vous pouvez exécuter le projet en utilisant nos algorithmes.

L’essentiel est que vous n’ayez pas besoin de vous déplacer sur le lieu du projet, toutes les manipulations se font depuis l’écran de votre ordinateur. Ainsi, vous pouvez non seulement changer le monde sur la pelouse devant la maison, mais aussi lancer facilement un projet commercial grandiose sur un autre continent !

Peux tu nous dire comment va se passer un voyage dans le “Digital land” pour un utilisateur ?

C’est très simple. Dès l’année prochaine, nous lançons AR Viewer, une application multiplateforme gratuite. Notre objectif et de la rendre le plus compatible possible avec la plupart des appareils existants sur le marché. Et c’est une démarche réaliste, puisque nous avons déjà réalisé aujourd’hui que les projets PiligrimXXI peuvent être visionnés sur un grand nombre d’équipements à prix moyen.

En téléchargeant AR Viewer l’utilisateur, sur son écran, peut voir absolument tout le contenu qui se trouve à côté de lui. Aussi dans l’application seront annoncés tous les projets et objets AR de la plate-forme avec des descriptions, notes et recommandations d’autres utilisateurs. Ainsi, en faisant une promenade ou un voyage, il sera possible de faire un parcours en tenant compte des « sites virtuels ». Notre tâche est de devenir un produit de l’écosystème qui accompagne l’utilisateur toujours et partout !

Quelles sont les grandes étapes du projets ?

La plateforme avec toutes les fonctionnalités sera introduite au premier trimestre de 2019. À ce stade, la couche de sol numérique avec une superficie totale de 1500 kilomètres carrés couvrira la territoire de 10 plus grandes villes du monde. Ce sera le quartier gothique de Barcelone, la ville de Londres, le centre historique de Mexico, SoHo à New York, 1er arrondissement de Paris, la Cité Interdite à Pékin, la zone près de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, le centre historique de Rome, le quartier de Sultanahmet du quartier d’Istanbul et Asakusa à Tokyo.

Avant cela, divers nœuds du système seront démarrés par étapes. Ainsi, au début de 2018 s’ouvrira le marketplace, où vous pourrez acheter et vendre du contenu virtuel. C’est là que les terres numériques (Digital Land) seront vendues et louées. En outre, c’est sur marketplace que nous attendons des développeurs du software, des créateurs de contenu 3D, et tous les amateurs qui veulent participer à la création d’un nouveau monde de la réalité augmentée.

Dés mi-2018, un prototype technologique « AR GRID » et un programme de tests pour les outils de positionnement à distance seront lancés. Et d’ici la fin de l’année, la version bêta d’AR Viewer avec les fonctionnalités de base sera lancée. Un contenu de l’information sera placé dans les emplacements de test pour être évaluer par les premiers utilisateurs de la plateforme.

En 2020, le réseau mondial de réalité augmentée Arcona, couvrant jusqu’à 40 000 km² de la surface terrestre, sera créé.

Comment faire partie de l’aventure ?

En choisissant une stratégie pour amener notre plateforme sur le marché mondial, nous avons choisi les principes du blockchain. Tout d’abord, cette technologie permet une expansion rapide de l’écosystème en raison du grand nombre de détenteurs de tokens intéressés du monde entier. La monnaie interne – le token Arcona – résout tous les problèmes avec les calculs mutuels des participants du système vivant dans différents pays avec des devises différentes. Et, ce qui est très important, les registres de blockchain et les contrats intelligents garantissent automatiquement les droits de propriété des propriétaires et des locataires des territoires de la plateforme Arcona et la protection du droit d’auteur des développeurs et des artistes. Une telle réglementation est extrêmement importante pour une plateforme qui fonctionnera sur tous les continents et inclura un grand nombre d’utilisateurs avec des objectifs et des tâches différents.

Dés la fin novembre, nous amenons Arcona à l’ICO pour créer le noyau de la communauté et lever des fonds pour la mise en œuvre la plus rapide de notre projet. Au cours de l’ICO, les acheteurs les plus actifs de tokens peuvent compter sur des bonus spéciaux – des sites de Digital Land au cœur des dix plus grandes aires métropolitaines de la planète, qui seront numérisées en premier.

Aujourd’hui, nous souhaitons que le plus de personnes possibles soutiennent notre idée de créer une couche globale de réalité augmentée sur la planète. Nous voudrions attirer tous les passionnés de technologie vers la formation d’un nouveau monde numérique rempli de projets vivants et fantastiques. Très bientôt, tous nos concours, promos, enchères, vote en ligne et fidélisation seront dévoilé sur notre site www.arcona.io, où chacun pourra partager sa vision de l’avenir du monde numérique !

Merci Nikolai pour toutes ces précisions sur ce fantastique projet ! Si vous voulez en savoir plus et participer à cette aventure, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site www.arcona.io et évidement nous vous tiendrons au courant de l’actualité du projet sur ce site !

Grégory Maubon (609 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA’pro l’association de promotion de la réalité augmentée.
=> www.maubon.com


1 comment for “Découvrez Arcona, le lien entre notre monde et le futur monde augmenté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *