Mirage Make, pas de repos dans les évolutions pour les pros de l’éducation !

C’est avec un grand plaisir que nous vous proposons de prendre des nouvelles de l’entreprise Mirage Make que nous suivront ici depuis quelques années. Le développement de ses activités et constant et Bryan, son CEO, nous livre ci-dessous les nouveaux projets !

Bonjour Bryan, pourrais-tu nous parler des évolutions depuis 2016 et nous présenter l’équipe actuelle ?

Bryan RECHER CEO Mirage Make

Bryan RECHER CEO Mirage Make

Bonjour Grégory, tout d’abord un immense merci de nous donner la parole dans les belles colonnes de ton site. Effectivement le projet Mirage a largement évolué depuis 2016 et va connaître encore de très belles évolutions dans les mois et les années à venir. Aujourd’hui la team Mirage Make se compose de deux personnes : Marc Aurélien CHARDINE l’auteur du projet, c’est notre bon génie de l’éducation et c’est un de mes plus proches amis depuis 12 ans. Je suis également le cofondateur de Mirage Make et je m’occupe principalement des partenariats et de notre belle communauté de professeurs.

Sur la partie opérationnelle le site a connu de grands changements, autant dans sa présentation que dans son interface. Actuellement, l’ensemble de nos utilisateurs ont accès aux modules de Mirage Make directement sur notre site internet.
Chaque utilisateur peut en fonction de son compte gratuit ou premium avoir accès à des modules sur la RA, la RV, l’aide à la lecture, nos coffres-forts d’escape game ou bien encore notre gestionnaire de QCM.

Nous sommes maintenant présents dans près de deux cents établissements en France et quelques-uns à l’étranger et nous comptons plus de 20 000 téléchargements rien que sur Mirage Make. La philosophie reste cependant la même : tout doit se faire en trois clics, accessible sur tous les devices et toutes les plateformes et à moindre coût pour les utilisateurs.

Depuis les débuts de l’aventure vous avez développé l’usage de la réalité augmentée dans l’éducation à travers de plus en plus de matières différentes. Quels bilans faites-vous de ces utilisations ? La RA est-elle utile dans toutes les matières ? Poursuit-elle les mêmes objectifs ?

C’est ce que nous trouvons incroyable dans l’aventure Mirage : La communauté que nous avons autour de nous. Mirage touche l’ensemble des matières et l’ensemble des niveaux de cours. Que ce soit du primaire ou du secondaire comme maintenant du supérieur, les professeurs s’emparent de l’outil. Celui-ci a pourtant été pensé pour le collège et le lycée, mais avec le temps nous nous rendons compte de sa portabilité dans tous les niveaux.

Si nous avions un bilan à dresser aujourd’hui, nous pourrions dire que la réalité augmentée ne touche pas seulement le prof un peu geek sur des matières scientifiques, mais bien tous les professeurs ayant la volonté d’utiliser un nouvel outil pour apporter une expérience toujours plus immersive à leurs élèves. Ainsi, nous comptons développer toujours plus de modules pour les professeurs. Bien sûr certains modules seront parfois plus spécialisés sur les Mathématiques ou le Français, mais dans l’ensemble l’idée est de garder quelque chose de très ouvert à l’ensemble de la communauté des apprenants.

Vous avez également choisi de travailler dans les secteurs connexes comme l’aide à la lecture. Pourriez-vous nous expliquer cette diversification ?

Le module d’aide à la lecture s’inscrit dans nos gènes et nos valeurs. En effet, Marc Aurélien connaît un handicap au niveau de la vue. Nous avions donc à cœur de rendre accessible à tous la lecture. C’est un combat que nous menons de front, car l’accès à la lecture est un droit universel et nous ne souhaitons pas qu’un jour une personne ne soit pas capable de lire un texte du fait d’un handicap quel qu’il soit.

Pour revenir à l’éducation, depuis 2012, comment jugez-vous le développement de l’usage de la réalité augmentée dans les classes ? Est-elle homogène dans le pays ou est-elle encore l’initiative d’enseignants et d’enseignantes “qui y croient” ?

Sur le terrain, celle-ci est encore l’œuvre de la volonté des professeurs. On sait tous que l’ensemble des établissements français ne sont pas dotés des mêmes ressources, il y a donc encore de nombreuses disparités. Cependant, personne ne peut nier aujourd’hui qu’il y a une réelle volonté de faire avancer les choses dans l’éducation de la part des institutions et de braquer le volant très fort pour un gros virage du numérique indispensable. Tout cela va prendre encore un peu de temps, mais aujourd’hui, la volonté des professeurs et celles des institutions est la même : avancer vers le numérique. Mirage Make s’inscrit dans cette démarche en proposant un service multi-plateformes accessible sur tous les devices récents ou anciens et le plus abordable possible.

Le développement de Mirage Make dans les années qui viennent, ce sera quoi ?

Mirage Make c’est avant tout une communauté de professeurs engagés et des belles valeurs d’accessibilités. Nous souhaitons absolument apporter à nos utilisateurs une expérience riche et en adéquation avec les besoins de l’éducation d’aujourd’hui. Nous voulons donc développer notre communauté, aller le plus possible à leur rencontre, sans eux nous ne sommes rien.
Mirage va évidemment évoluer, nous nous concentrons aujourd’hui sur deux axes majeurs :

  • Le développement de nos ressources avec la création de plusieurs dizaines de milliers de modèles 3D ou 2D portant sur diverses matières, mais également d’autres modules en création et un très gros projet sur l’IA. Le site possède également une page des usages en référencent les beaux projets de nombreux professeurs.
  •  Le second axe est une forte internationalisation dans l’année à venir. Nous avons déjà la chance de bénéficier du soutien de professeurs à l’étranger et nous voulons apporter notre solution au-delà des frontières françaises. La traduction du site sera bientôt terminée ensuite qui sait de quoi l’avenir sera fait 😉

Pour conclure nous espérons bien évidemment que le projet suscite l’intérêt des professeurs, des pouvoirs publics et pourquoi pas du mécénat. Nous sommes donc ouverts à toutes propositions visant à nous développer plus rapidement et créer encore plus de belles choses pour l’éducation de demain. Merci Grégory pour ton accueil sur ton site, à très bientôt pour discuter et longue vie à RA pro 😊

Merci Bryan pour cette échange est rendez-vous tout de suite sur le site internet de Mirage Make pour en savoir plus !

Grégory Maubon (662 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *