Holomake, la réalité augmentée facilement intégrée sur le poste de travail !

C’est avec un grand plaisir que je vous propose aujourd’hui de découvrir les services et les produits de Holomake, qui apportent une solution concrète et pragmatique à l’utilisation de la réalité augmentée sur le poste de travail.

Bonjour Sébastien, pourrais-tu te présenter et nous dire ce que fait Holomake. En quoi consiste votre technologie ?

Bonjour, je suis co-fondateur HoloMake avec mon associé Stéphane Weibel. Issus du monde de l’ingénierie logiciel avec 15 ans d’expériences en développement logiciel scientifique, c’est à partir de l’idée d’une machine à décalquer holographique que nous avons démarré cette aventure en 2015.

HoloMake conçoit la première station de travail holographique pour le guidage des opérations manuelles, attachée au poste de travail. Basée sur une déclinaison de l’effet d’optique du “fantôme de Pepper”, notre station intègre un écran numérique et une surface semi-réfléchissante à travers laquelle l’utilisateur perçoit l’image holographique de guidage en surimpression de son environnement réel.

A l’heure où on parle beaucoup de matériel pour la réalité augmentée (casque, lunettes, etc.) et que les développement semblent compliqués et coûteux, qu’est ce qui vous a fait choisir le terrain de la simplicité ?

Sébastien Schneider – co-fondateur

Nous répondons au problème de la numérisation des instructions opératoires et à leur exploitation dans l’atelier ce qui est un enjeu majeur pour l’industrie du futur. Nos systèmes HoloMake apportent les instructions de travail au plus proche de là où il y en a besoin, afin d’assister les opérateurs humains dans la réalisation de tâches manuelles complexes et précises. Celà dans l’objectif de fiabiliser leur exécution.

Nous constatons chez les industriels que nous rencontrons une bonne connaissance des solutions de Réalité Augmentée que tu cites, mais ces solutions ne dépassent que trop rarement le stade du ‘POC’ car non adaptées à un usage dans l’atelier de façon quotidienne.

Nous concevons nos solutions sur mesure, qui ne se portent pas, afin de favoriser leur adoption par les opérateurs. HoloMake c’est la Réalité Augmentée sans casque, ni lunettes, sans rien à porter sur soi ou dans les mains. L’intégration sur le poste de travail existant offre un confort d’utilisation, une ultra-haute définition, et aucune fatigue visuelle, ce qui permet une utilisation pendant plusieurs heures d’affilée quotidiennement.

Quels sont les domaines qui te semblent les plus adaptés aujourd’hui pour Holomake ? Peux tu nous décrire un cas concret ?

Aujourd’hui deux domaines ressortent de nos différents cas d’usage: la formation et l’ergonomie sur le poste de travail. Pour la formation, une nouvelle opératrice pourra se former ou s’auto-former sur le poste de travail de production équipé avec une station de travail holographique tout en commençant à assembler des pièces pour la production. En ce qui concerne l’ergonomie, une station de travail holographique va rappeler régulièrement les bons mouvements à opérer ou les points de vigilance pour éviter les troubles musculo-squelettique sur les tâches répétitives.

Est-ce que vous proposez à vos clients du service en plus des appareils, pour par exemple les aider à adapter leur processus ?

Nous proposons à nos clients du service autour de la numérisation des instructions opératoires afin de pouvoir les exploiter sur nos dispositifs d’affichage. Nous avons un savoir faire particulier sur la mise en forme du contenu pour combiner du texte, des images, des vidéos pour rendre ce contenu le plus didactique possible. Nous nous basons sur les données issus du système d’information du client et sommes capables d’extraire les CAO 2D ou 3D pour en faire des planches holographiques, et des animations montrant les mouvements des mains et des pièces à assembler.

Avez-vous des premiers retours ?

L’année 2018 a été celle de nos premiers contrats, premiers projets et premiers déploiements de systèmes chez nos clients. L’année 2019 sera celle des premiers retours d’expérience et développement du savoir-faire ciblé sur des cas d’usage précis.

Quelles sont pour vous les principales difficultés pour diffuser votre technologies ?

La réalité augmentée, on en parle beaucoup mais peu de gens savent vraiment de quoi il s’agit. Par ailleurs la vision de ce qu’est la réalité augmentée est biaisée par les leaders du marché qui communiquent sur des solutions qui se veulent forcément à porter sur soi. Même si certains cas d’utilisation sont adaptés à ces solutions, nous sommes persuadés que pour la plupart des cas dans l’industrie, le professionnel connaît et maîtrise son environnement de travail et des solutions fixes dans ces environnements sont le plus appropriées.

Maintenant, par rapport à nos solutions HoloMake, nous fonctionnons comme un bureau d’étude avec la volonté que la solution soit adoptée ou refusée. Pour être adoptée, pour nous, une solution de Réalité Augmentée doit être adaptée au cas et à la personne qui va l’utiliser. Nous ne poussons pas une technologie à laquelle l’humain doit s’adapter mais nous adaptons la technologie à l’humain et à son poste de travail.

Quelles sont vos prochaines évolutions ?

Aujourd’hui nos clients sont des grands comptes. Nous cherchons à diversifier nos cas d’usage auprès de PMI afin de booster notre cycle de vente/location et d’accroître nos retours d’expériences pour faire émerger un produit pseudo-standard pour l’industrie.

En parallèle et pour les besoins du développement de notre activité nous cherchons à lever des fonds (€1M) afin de renforcer notre équipe (avec 2 ou 3 tech et 1 commercial en 2019). Nous cherchons dès à présent un profil de lead développeur full-stack pour participer au développement de notre portail de sélection de solution hardware sur mesure et création de contenu.

Merci Sébastien ! Rendez-vous sur le site Holomake pour en savoir plus.

Grégory Maubon (662 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *