Faut-il construire en France une structure mutualisant des briques technologiques de réalité augmentée ?

La webconférence à démarré le vendredi 20 novembre à 12h15

A l’issu de la dernière réunion du #planRA en septembre 2014, l’idée d’une « RA Factory » française a été posée sur la table, dans l’objectif de mettre en avant les compétences nationales et de faciliter leur utilisation. Le sujet n’a pas avancé mais les modifications actuelles de l’écosystème de la RA le rendre encore plus d’actualité.

Pour ceux qui ont de la mémoire, le plan RA a été lancé fin 2013 suite au rapport « Les 34 plans de reconquête de la nouvelle France industrielle ». Vous pouvez retrouver plus d’informations sur les articles suivants : « Quel avenir en France pour la réalité augmentée? » et « #planRA, retour sur la journée du 8 septembre« . Une des actions proposées était la mise en place d’une « RA Factory » destinée à « mettre en avant les compétences nationales dans le domaine de la réalité augmentée et accroire l’interopérabilité entre les solutions« . En regroupant les acteurs de la filière RA, à la fois dans le logiciel et le matériel, ce dispositif avait pour ambition de simplifier la chaîne de conception et surtout de permettre aux compétences nationales de s’interfacer entre elles (et donc de multiplier les débouchés).

Projet "RA Factory"

Projet « RA Factory »

Aujourd’hui, cette action n’a pas avancé par rapport à la situation de septembre 2014. A mon avis, il convient pourtant de se reposer la question de la pertinence d’une telle action car l’écosystème de la réalité augmentée a sensiblement bougé depuis un an. En particulier, les éditeurs de SDK semblent assez instables (voir l’article 10 ans de réalité augmentée dans le Hype Cycle de Gartner) et les développeurs ont de plus en plus de mal à choisir une solution pérenne, à supposer qu’elle existe 🙂 En même temps, les usages de la réalité augmentée semblent de plus en plus matures et, en particulier dans le milieu industriel, cette technologie devient incontournable pour améliorer la productivité.

Construire ensemble une RA factory ?

Construire ensemble une RA factory ?

Quels seraient aujourd’hui les objectifs d’une « Factory » de ce type ? De multiples questions se posent !

  • Le périmètre « France » est-il pertinent ?
  • Quelles seraient les conditions de licences de modules ? L’opensource est-il indispensable ?
  • Faut-il commencer par une Factory dédiée à un domaine (industrie, retail, tourisme, etc.) ?
  • Est-il déjà trop tard et faut il choisir le camp d’un GAFA ?
  • Comme assurer un équilibre entre les gros et les petits ?
  • Faut-il intégrer une force de R&D dans la Factory ?
  • Quel pourrait être le mode de gouvernance ?
  • Les utilisateurs sont-ils à inclure dans la Factory ? Dans sa gouvernance ?

Comme vous le voyez, il y a beaucoup de questions et, pour être franc, nous n’avons pas de réponses toutes faites ! C’est pour cette raison que nos lançons ici le débat. Donnez-nous vos avis ici en commentaire !

Nous vous proposons également de participer à une webconférence ouverte sur le thème le vendredi 20 novembre entre 12h15 et 14h sur Google Hangout ! Inscrivez-vous et, si vous le souhaitez, commencer à poser vos questions !

mutualisation

 

Président à | Site Web | Plus de publications

Grégory MAUBON est coordinateur numérique chez HCS Pharma, une startup biotech axée sur la R&D in vitro, spécialisée dans le criblage d’imagerie cellulaire à haut contenu (HCA) et à haut débit (HCS). HCS Pharma commercialise des produits basés sur la technologie BIOMIMESYS® et développe ses propres modèles cellulaires 3D dans sa matrice extracellulaire exclusive BIOMIMESYS®. Il gère les missions informatiques et anime les usages numériques liés aux besoins de l’entreprise. Il travaille sur la gestion des données en tant que CDO (Chief Data Officer) et dirige le programme R&D Intelligence Artificielle de l’entreprise.

Il est également consultant indépendant en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA’pro l’association de promotion de la réalité augmentée. Son expérience du domaine s’est forgée dans l’accompagnement de nombreuses entreprises, de tous les secteurs, sur la mise en place effective de la réalité augmentée ainsi que sur la définition d’objectifs et de critères de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.