Issey Miyake : C’est un peu court jeune homme !

Franchement, vous trouvez que nous sommes des grincheux sur ce blog ? Après quelques années (et oui) à vous parler de réalité augmentée, nous sommes toujours un peu agacés de retrouver de nouvelles applications qui ressemblent à toutes les autres … Jettez un oeil par exemple à l’application iOs « Please The World » lancée récemment pour la sortie du parfum Pleats Please de Issey Miyake.

Disponible gratuitement sur l’Appstore, cette application est développée par l’agence Kassius dans l’esprit du site internet www.isseymiyakeparfums.com. Avec un graphisme superbe elle vous propose de laisser des messages à un endroit donnée de la planète en utilisant Google View pour le positionner précisément. Ces petits mot peuvent être visualisé sur une carte ou en utilisant directement la réalité augmentée intégrée dans l’application.

Et ensuite … Ben rien … C’est bien cela qui me rend un peu triste sur un tel projet ! Pas d’interaction entre les mots, pas de créativité partagée, pas de mécanisme de jeux, pas de lien social, bref une superbe application qui fait ce qu’on connait depuis quelques années. J’ai un peu l’impression de voir une nouvelle version de ARTags ou une application light de la Sekai Camera (qui existe quand même depuis 2009). On peut faire un peu mieux non ?



Grégory Maubon (610 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA’pro l’association de promotion de la réalité augmentée.
=> www.maubon.com


2 comments for “Issey Miyake : C’est un peu court jeune homme !

  1. 25 janvier 2013 at 15 h 03 min

    Bonjour X 🙂 C’est exactement notre réflexion en utilisant cette application. Elle est belle, prometteuse mais au final assez creuse … Dommage …

  2. X
    25 janvier 2013 at 14 h 51 min

    Vraiment pauvre en fonctionnalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *