InsideAR 2014 : Metaio a présenté la V6 de son moteur … et ça promet !

C’est au cours du dernier InsideAR que la société Metaio a présenté les évolutions de la nouvelle version de son moteur de réalité augmentée et des outils complémentaires. Reconnaissance faciale, localisation indoor, edge tracking, les nouvelles fonctionnalités sont nombreuses et placent aujourd’hui Metaio comme une des acteurs les plus importants de la RA au niveau mondial.

Vous trouverez à la fin de cet article le lien vers la vidéo complète de l’intervention de Thomas Alt et Peter Meier.

Metaio est aujourd’hui un acteur majeur de la réalité augmentée dans le monde. Les chiffres sont impressionnants et montrent l’évolution constante de cette entreprise en un peu plus de 10 ans. Metaio occupe 40% du marché des applications de RA et la communauté de développeurs dépasse les 110000 membres. Avec en plus une politique volontariste de dépôt de brevets, on peut s’attendre à ce que cette progression ne s’arrête pas là !

Voici en bref les quelques innovations qui nous ont marquées.

Edge Based Tracking

Le tracking à partir d’un modèle 3D a été amélioré dans la version 6 et est maintenant plus robuste au changement de conditions extérieures. Cette fonctionnalité est en plus intégrée dans la nouvelle version de Metaio Creator. Son utilisation en est très simplifiée. Ajoutez à cela une fonction « scénario » qui permet d’enchaîner des taches pour construire par exemple des processus de maintenance ou d’apprentissage.

SLAM et position indoor

La présentation de l’évolution du tracking SLAM donne lieu à une utilisation qui manque dans le monde de la RA : le positionnement indoor. Les technologies permettant ce positionnement existent bien aujourd’hui mais avec une précision trop faible pour vivre une expérience de réalité augmentée efficace. Metaio nous a présenté une utilisation impressionnante de tracking de position à l’intérieur d’un bâtiment. Cette technologie, combinée à l’ARengine, permet également de diminuer fortement la consommation d’énergie et, avec encore un peu d’effort, de l’utiliser en continu. C’est vraiment impressionnant !

Géolocalisation avec … Excel !

Metaio a dévoilé la création d’un plugin gratuit pour Microsoft Excel permettant de construire simplement, à partir du tableur, un calque de réalité augmentée géolocalisé lisible sur le navigateur Junaio. Encore une fois la simplicité est telle qu’il est possible d’envisager des usages personnels de cet outil. Vous préparez vos prochaines vacances ? Pourquoi ne pas fabriquer votre propre guide ?

Intégration Indesign

Imaginer et proposer une expérience de réalité augmentée devient encore plus simple pour les créteurs puisqu’un plugin Adobe Indesign permet d’exporter directement les créations dans Metaio Creator.

metaio_indes

Face tracking

Les outils de Metaio intègrent maintenant un module de reconnaissance faciale. Cet outil est utilisable avec le SDK et le Creator. Il semblerait que ces fonctionnalités se développent rapidement et il pourrait proposer de la reconnaissance fine de points caractéristiques (pour des applications de maquillage) et, pourquoi pas, de la reconnaissance d’expressions.

metaio_face

RGB-D SLAM

L’utilisation des capteurs de profondeur est un des grands thèmes de recherche de Metaio. Même s’ils ne sont pas présents actuellement dans les différents appareils on peut, en effet, parier qu’ils vont vite arriver. Ils permettent en particulier de résoudre un des problèmes majeurs de la réalité augmentée : l’occlusion. La démonstration faite sur scène est très explicite, la version 6 du moteur Metaio commence à intégrer ces informations et continuera au fur et à mesure de l’arriver de ces capteurs sur le marché. Pour plus de précision, je vous invite à lire « Metaio Unveils 3D Depth Sensor Support for Augmented Reality« . Une utilisation des plus prometteuse est, encore une fois, la géolocalisation indoor, ou plutôt la capacité à scanner rapidement et en 3D et en volume, pour s’y repérer ensuite.

Un peu de prospective : la lumière !

Il ne manque plus grand chose pour faire de la réalité augmentée photoréaliste, sauf peut être la gestion de la lumière. Metaio s’attaque aussi à ce problème en utilisant un capteur particulier … votre visage ! En effet, un visage reflète la lumière et il est possible de reconstruire une scène lumineuse en analysant les ombres. C’est encore un projet de recherche mais les premiers résultats sont prometteurs. En analysant le visage d’une personne utilisant un smartphone ou une tablette (avec la caméra arrière), il devient possible de recréer des conditions lumineuses réalistes sur la scène augmentée.

InsideAR fut aussi l’occasion de revenir sur le développement du Thermal Touch dont nous avons déjà parlé ici et sur le support de tous les types de lunettes de réalité augmentée (voir en particulier l’intervention d’Ori Inbar à ce sujet).

Ce fut donc une belle introduction à InsideAR de la part de Metaio qui devient de plus en plus le couteau suisse de la réalité augmentée.

Grégory Maubon (610 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA’pro l’association de promotion de la réalité augmentée.
=> www.maubon.com


1 comment for “InsideAR 2014 : Metaio a présenté la V6 de son moteur … et ça promet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *