GEMO propose des tee-shirts utilisant de la réalité augmentée : voilà pourquoi :)

gemo3A l’occasion de la sortie de plusieurs tee-shirts augmentés et de l’application dédiée GEMO3D, nous sommes allés rencontrer Julien Hervé (Responsable Innovation) pour comprendre le choix de la réalité augmentée et la vision derrière cette volonté de connecter les vêtements.

Bonjour Julien, Gémo teste beaucoup de technologies liées à son secteur de marché, pourriez-vous nous dire en quelques mots d’où vient cette volonté d’utiliser le numérique ?

Le numérique n’a jamais été une fin en soi. Il se trouve que le numérique a été, face à plusieurs problématiques client, le moyen le plus efficace et le plus simple de dépasser les blocages et d’offrir de nouvelles perspectives. Ça été le cas par exemple de l’intégration de l’application OVERLAY dans nos catalogues qui nous a permis d’amplifier leur portée et de faciliter le parcours client.

Par ailleurs et dans la suite de cette idée, quand on voit le degré d’équipement de nos clients et les nouvelles façons d’appréhender nos magasins, nos marques, nos produits, cela devient une évidence dans la relation client et simplement une mise au goût du jour !

Revenons maintenant aux tee-shirts augmentée. Pourquoi utiliser de la réalité augmentée ?

Ce sont nos stylistes, nos graphistes, nos modélistes qui créent toutes les pièces et chaussures que l’on trouve dans nos collections. Et comme tout créateur, on a envie de mieux expliquer, décrire nos thèmes, nos partis pris, nos envies….Un graphisme sur un tee shirt, c’est bien, mais c’est figé : comme consommateur, on a souvent envie de connaître la suite de l’histoire ou son commencement…. Dans ce cas précis, on s’est rendu compte que la réalité augmentée pouvait très simplement « augmenter » nos graphismes en mettant à disposition le storytelling propre à chacun d’eux. En outre et à côté de cet aspect « pédagogique », la RA apporte indéniablement un impact ludique : voir surgir une tête de mort d’un tee-shirt n’est pas commun et très surprenant. Cela donne l’envie de surprendre ses amis, de partager son expérience….

Très concrètement, la RA nous permettait de transformer un produit en une expérience, étonnante et partageable.

gemo1

Comment avez-vous développé ce projet ?

Le point de départ est d’embarquer les équipes créatives et de travailler avec eux sur le fond : quels messages à passer, quelles histoires à promouvoir, quels graphismes à choisir, quelle expérience à faire vivre…. Ensuite choisir un spécialiste de la Réalité Augmentée qui nous permet d’assurer une expérience non décevante, il faut être au niveau de la promesse. Le projet est ensuite un échange continu entre les suggestions techniques et scénaristiques de l’agence, qui sait comment on peut optimiser la RA, et nos équipes créatives pour qu’on reste fidèle à l’esprit de nos histoires et de nos marques.

Le temps de développement est relativement court, environ 5 mois du brief à la mise à disposition des applications sur Appstore et Google play.

Il est un peu tôt pour avoir des retours clients j’imagine, mais vous avez fait des tests, quelles ont été les réactions ?

Très sincèrement, toutes les personnes qui ont vécu l’expérience ont eu le même genre de réaction : « c’est génial ». Il y a vraiment eu cet aspect d’inattendu : une belle surprise lorsque la RA se déclenche, un sourire et un bon moment.

Nous annonçons que les tee-shirts vont « s’animer » mais cela ne veut pas dire grand chose tant qu’on n’a pas vu « en vrai » de quoi il s’agit !! Et c’est très souvent différent et au-delà de ce qu’on peut imaginer.

De manière plus large, est-ce que pour vous le “vêtement connecté” est le passage obligé pour les entreprises de création textile ?

NON ! Un vêtement, c’est de la chaleur, du confort, du bien être, de l’esthétisme, du fonctionnel…. avant tout.
Créer un vêtement connecté ne peut être une fin en soi; en revanche, il est obligatoire pour tout entreprise textile de réfléchir aux cas d’usage où le numérique peut aider à enrichir l’expérience utilisateur, comment la technologie peut amplifier nos messages, nos valeurs.

Faire un vêtement connecté doit avoir pour finalité d’apporter du service supplémentaire, de l’expérience additionnelle. C’était le cas pour notre manteau connecté avec Weenect qui était en fait un service pour les familles. C’est le cas avec ces Tee shirts qui sont un enrichissement produit.

Sans le numérique, nous n’aurions pas pu fournir ces services, à une telle échelle.

gemo4Sans trahir de secrets, quelles évolutions envisagez-vous pour cette application ?

GEMO3D permet de poursuivre nos discours, donner, enrichir en information, en expérience. Présentée ainsi, les opportunités que l’app offre sont infinies : elle pourrait nous permettre d’expliquer nos produits, d’aider à les mettre, à les comprendre, à les faire évoluer….

On peut également transposer ces missions du produit au magasin, avec la même ambition d’enrichir notre discours auprès de nos clients.

Imaginons qu’il n’y ait plus de limite à la technologie (et au budget!) comment voyez-vous un vêtement augmentée dans 10 ans ?

Le vêtement connecté du futur est un vêtement avec lequel on dialogue : on s’habitue à lui, mais lui se conforme à nous également. Il s’adapte à son environnement, enfin ! Il nous informe sur nous, sur lui-même, mais également sur notre environnement dans lequel il nous aide à prendre des décisions. Et sur chacun de ces items (nous, lui, environnement), il propose l’évolution optimale, en temps réel.

Merci Julien pour cette vision de l’enrichissement numérique des vêtements chez GEMO et pour tester votre tee-shirt connectée rendez-vous sur la boutique en ligne ou dans un magasin.

Grégory Maubon (686 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *