Eurogiciel présente son casque « augmenté » à Laval Virtual avec Optinvent

C’est avec un grand plaisir que nous sommes allées discuter avec Eurogiciel et découvrir ce qui nous semble être la première proposition en France de casque professionnel permettant l’usage de réalité augmentée. David Cherel, directeur mobilité, multimédia et innovation de l’entreprise nous en parle et nous dévoile quelques éléments qui seront présentés à Laval Virtual 2016.

Bonjour David, pourrais-tu présenter Eurogiciel en quelques mots ?

ORA-H-Home

Eurogiciel est une “start-up” française de 26 ans qui compte 1000 consultants. Nous avons toujours su cultiver notre différence et sommes perçus comme une société innovante apportant des solutions technologiques disruptives ou des solutions méthodologiques de rupture à travers nos deux filiales métiers de management de projet, Etop, et notre cabinet de conseil en qualité et performance industrielle, Equert International.

L’entreprise est implantée dans 9 sites en France, 4 en Europe, 2 en Amérique du Nord. Notre métier historique est l’IT et le développement de logiciels embarqués critiques pour l’aéronautique. Nous voulons doubler notre taille d’ici 3 ans, notamment par des rachats d’entreprises technologiques. Parmi les offres technologiques que nous proposons, nous développons l’offre « Humain augmenté ».

Vous avez développé en partenariat avec Optinvent le casque ORA-H, qu’est-ce c’est exactement ?

Optinvent, également une startup française, constitue une des pépites technologiques dans le monde de la Réalité Augmentée. Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les américains eux-mêmes.

Eurogiciel et Optinvent ont souhaité allier leurs compétences et savoir-faire complémentaires respectifs aux fins de répondre ensemble à la production et commercialisation de produits et logiciels. Nous coopérons étroitement pour le développement et le déploiement de composants et d’outillages logiciels (le Software Development Kit) destinés aux utilisateurs et développeurs d’applications sur les 4 produits d’Optinvent (ORA-1, ORA-2, ORA-H, et ORA-X).

Enfin, dans le cadre de notre offre pour Humain Augmenté, nous avons contribué à la conception du casque ORA-H. Il s’agit du dispositif de réalité augmentée intégré au casque d’Equipement Professionnel Individuel (EPI)

Quels sont les principaux usages que vous visez ?

Les usages dans le monde professionnel se déclinent en 3 domaines : accéder aux données de l’entreprise les mains libres, être concentré sur son activité, maitriser son environnement extérieur.

oraH1

Cela se décline en 5 usages :

  • La sûreté et la protection de l’individu par rapport à son environnement.
  • Le guidage vers des points d’intérêts et l’affichage d’infrastructure géolocalisée. Pour cela, nous utilisons les solutions de notre partenaire HERE.
  • La formation augmentée.
  • L’inspection qualité.
  • Le support visuel d’un intervenant à distance.

Est-ce justement le bon moment pour apporter de la réalité augmentée dans le secteur industriel ? Est-ce un passage obligatoire ?

oraH2

Les technologies avancent plus vite que les habitudes. Ce que nous constatons, c’est que nos clients décident parfois de faire de grands sauts technologiques. C’est-à-dire passer d’une procédure papier à des procédures sur lunettes sans passer par des procédures sur tablettes.

La réalité augmentée pour l’industrie est à ses prémices. La réalité augmentée tel qu’on la voit dans des films, vidéos publicitaires de fabricants de lunettes américains n’est pas encore réalisable. Néanmoins il existe des solutions fiables de réalité augmentée. Il est important que les industriels étudient la faisabilité à l’introduire car la réalité augmentée apporte des gains considérables pour l’humain. Je les encourage à être accompagnés sur cette phase.

Les industriels leaders dans leurs domaines l’ont déjà au moins expérimentée sinon déjà déployée sur certains pilotes. L’Etat a d’ailleurs identifié la réalité augmentée comme un élément de performance de l’industrie française. Un financement public, appelé Métall’Augmentée permet d’aider les PMI à investir dans ces technologies. Alors dire «  la réalité augmentée, un passage obligatoire » est un peu radical mais je conclurai que la négliger est un risque pour tout industriel.

Comment vois-tu l’évolution du casque ?

Nous pensons qu’un dispositif de réalité augmentée doit s’intégrer à l’Equipement de Protection Individuel.  C’est déjà le cas avec les ORA-H. Les prochaines évolutions que nous pourrons présenter prochainement avec les ORA-H sont : la modularité, le durcissement, la puissance, l’Interface Naturelle d’interaction et l’intelligence artificielle.

La modularité : la caméra est un capteur clé pour appréhender son environnement, nous travaillons sur des ajouts de caméra thermiques, infra-rouge, de grande sensibilité en fonction des missions des utilisateurs de casque.

Le durcissement : le dispositif doit être aussi robuste qu’un casque de chantier ! il doit êre IP68, et ATEX.

La puissance : puissance de calcul pour afficher sans latence des images, de la RA ; puissance d’émission et réception pour diffuser, recevoir du flux video de qualité. Cette puissance sera également modulaire et portable à la ceinture.

La NUX (Natural User eXperience) permet à l’utilisateur d’interagir avec les applications de manière naturelle (voix, gestes, etc…) et ce de manière intuitive, sans courbe d’apprentissage. L’interface Windows que nous connaissons tous, fera partie du passé pour les utilisateurs de solutions ORA-H !

L’intelligence Artificielle : le dispositif sera capable d’apprendre comme l’humain et donc de nous aider dans notre vie de tous les jours.

Tout ce travail, est réalisé dans un mode « open innovation ». Nous travaillons avec Optinvent bien sûr, mais aussi Here, Auboueix, Nexvision, Seres et d’autres. Ce travail est fondé sur le partage et permet la confrontation des idées. Nous avons déjà des projets de collaboration avec Clarté, B-Com, IRT Jules Verne, Robocortex, Diota, Quai des Apps, Amplexor, Nuance, On Mobile et des laboratoires de recherche ou d’écoles : ENSEIRB, l’INSA, EPITECH, Centrale Nantes, l’IMIE, l’ESIEE, etc…

On ne peut pas travailler en vase clos pour produire des solutions de qualité !

Merci David pour ces réponses. Rendez-vous sur Laval Virtual 2016 pour rencontrer Eurogiciel et tester par vous même ce casque ORA-H !

Grégory Maubon (673 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


1 comment for “Eurogiciel présente son casque « augmenté » à Laval Virtual avec Optinvent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *