Parlons avenir de l’automobile avec « Window to the future » par Carglass

L’automobile est encore à l’honneur sur ce site et plus particulièrement son pare-brise qui semble concentrer toute les attentions en tant que nouvelle interface entre le conducteur et la smartcity. Le Groupe Carglass a présenté, en début d’année, une synthèse particulièrement intéressante des évolutions à moyens termes de nos voitures. Vous imaginez bien que nous sommes allés scruter la partie Réalité Augmentée !

Concept de pare-brise augmenté par Jaguar

Concept de pare-brise augmenté par Jaguar

Vous trouverez l’étude complète sur le profil slideshare de Carglass. Elle est très complète et s’intéresse aussi bien aux évolutions techniques qu’aux modifications de nos comportements de conduite, ou aux évolutions du domaine des assurances. Pour vous résumer un peu brutalement les choses, le numérique est sur le point de devenir le composant majeur de la voiture (cela ne devrait pas vous surprendre). Cela va la transformer un peu comme nos téléphones « pour téléphoner » sont devenus des smartphones, véritables couteaux suisses de la vie moderne. Les smartcars seront donc une nouvelle interface sur le monde, à mi-chemin entre la maison, devenue elle aussi intelligente, et les wearables.

HUDPour revenir au coté « RA », nous devons nous intéresser au pare brise. Il est étonnant de constater que la surface vitrée d’une voiture s’est accrue de 15% en moins de 10 ans et que les consommateurs en demande toujours plus. La technologie du verre permet d’aller encore plus loin … peut-être allons nous vers une surface vitrée proche de 100% dans les années qui viennent ! Il sera alors possible de l’obscurcir suivant notre volonté. Cette surface devient l’interface principale avec le véhicule. Aujourd’hui déjà les systèmes de projection (dit « HUD » ou « tête haute ») permettent de disposer d’informations de conduite dans le champ de vision du conducteur. On ne parler pas encore de RA car ces informations sont peu sensibles à l’environnement et au conducteur.

Au moins deux constructeurs ont tenté d’aller plus loin. Land Rover a proposé l’année dernière une vision « à travers le capot » pour le franchissement d’obstacles. Mini (Groupe BMW) vient de lancer une expérimentation de ce type à base de lunettes. Avec ces deux exemples, on voit déjà que deux chemins sont possibles : augmenter la voiture et augmenter le conducteur. Nous avons d’ailleurs abordé ce point sur la table ronde consacrée à la conduite sur Laval Virtual 2015. Même si les deux techniques risquent de coexister, l’augmentation réel du pare brise passe par l’évolution et la démocratisation des dispositifs de suivi oculaire du conducteur. Il existe également une troisième voie qui nous vient des équipementiers et des projets de Kickstarter : équiper son véhicule d’un dispositif annexe, principalement piloté par le smartphone et qui dispose d’une capacité de projection, comme Navdy que vous pouvez découvrir ici :

L’étude Carglass aborde également les usages de la réalité augmentée dans la voiture, dont l’objectif principal reste la sécurité du conducteur. On imagine des caméras thermiques pour voir la nuit, une connexion autres véhicules pour voir apparaître des cartographies de circulation en temps réel, etc… Il n’y a de limites que l’imagination du conducteur !

Accéder à l’étude en cliquant sur cette image :

Etude "Windows to the Furture" par Carglass

Etude « Windows to the Furture » par Carglass

 

Grégory Maubon (701 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


1 comment for “Parlons avenir de l’automobile avec « Window to the future » par Carglass

  1. 9 mai 2015 at 13 h 57 min

    Article très intéressant, l’avenir est riche en ce qui concerne l’adaptation de l’industrie auto aux nouvelles techno.

    J’ai également creuser un petit peu le sujet, vous pouvez consulter mon article (en anglais) ici : http://pierrejeanquenardel.com/2015/01/14/augmented-driving/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *