Tout ce qui brille n’est pas RA !

A force de m’intéresser au domaine de la réalité augmentée parce que je suis persuadé qu’il va rendre notre vie plus « belle » dans un futur proche, je suis de plus en plus irrité par les usages qui s’en revendiquent sans apporter une quelconque valeur ajoutée.

Prenons l’exemple du Magical Mirror de Macy’s qui a agité la presse le mois dernier. Le présenter comme une innovation de réalité augmentée me semble assez préjudiciable pour le domaine. Loin de moi l’idée que l’outil est inintéressant ! C’est une vraie avancée en terme de lien entre les commerces online et offline. Mais de là à parler de réalité augmentée …

Il n’y a aucune interaction entre les couches réelles et virtuelles, à part la superposition ! Regardez l’application dont nous parlions récemment sur ce blog et qui vous permet d’essayer un maillot de bain, quelle différence dans l’interactivité. C’est un sentiment personnel mais il me semble que si la couche virtuelle d’une application ne tient aucun compte de la réalité « physique », parler de réalité augmentée est (au mieux) un abus de langage ou (au pire) une escroquerie.

Bref, pour que la réalité augmentée apporte de vrais usages dans les années qui viennent, et que le public se l’approprie, à vous de jouer les professionnels ! Faites nous briller les yeux et évitez le recyclage à 2$ 🙂

4 comments for “Tout ce qui brille n’est pas RA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *