Clément Daire nous amène sur les Chemins de Phil et Lou

Il y a quelques semaines, le château de Selles-sur-Cher a présenté au public une superbe application permettant au visiteur de construire une visite unique de ce lieu si particulier. Nous sommes allés rencontrer Clément Daire (CEO) pour en savoir plus sur cette réalisation.

Clementdaire

Clement Daire

Bonjour Clément, avant de rentrer dans le coeur du sujet, peux tu te présenter et nous parler des spécialités de Phil et Lou (au fait c’est qui Phil ? C’est qui Lou ?)

Les Chemins de Phil et Lou, c’est avant tout une marque de découverte ayant pour ambition de mettre en valeur, par la technologie, le patrimoine quel qu’il soit, ou encore l’histoire et la culture. Ma conviction la plus profonde est que nous disposons aujourd’hui de technologies pouvant non seulement mieux expliquer ou éduquer mais également vivre nos rêves d’enfant. Imaginez des personnages historiques qui vous parlent directement ou encore que vous puissiez vivre pleinement au cœur d’une autre époque. Tout cela est d’ores et déjà possible et va continuer à s’améliorer. C’est pourquoi Phil et Lou sont inspirés du nom de deux enfants de mon entourage.

Vous avez réalisé récemment une application pour le château de Selles-sur-Cher utilisant de la réalité augmentée. Peux tu nous décrire le projet et la partie RA ?

Le parcours de visite du château de Selles-sur-Cher est en effet basé sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Par le biais de la RA, tout au long du parcours, les personnages historiques les plus importants comme Philippe de Béthune ou encore Jeanne d’Arc apparaissent directement au milieu des salles à travers les tablettes et expliquent leur histoire et leur lien avec le château. C’est aussi l’occasion de faire apparaître des scènes animées comme le chantier du château. C’est une réponse aux objectifs du propriétaire Nicolas Massezi de présenter l’histoire millénaire du château mais surtout de faire revivre l’histoire. La réalité augmentée permet d’avoir un véritable guide virtuel aux ressources augmentées.


Coté technique, qu’avez vous utilisé pour mettre en place la RA ? Avez-vous rencontré des difficultés ?

Le visiteur à l’accueil du château peut louer une tablette contenant l’application de visite. Cette dernière contient à la fois les 4 visites en réalité virtuelle et près de cinquante animations en réalité augmentée. La tablette devait donc être multifonction et l’application également. La difficulté majeure a donc résidé dans l’obligation d’optimiser les animations et les créations graphiques pour que l’expérience soit à la fois simple et fluide.
selles4

Coté usage, quelles sont les réactions des visiteurs et des propriétaires du château au sujet de cette technologie ?

Grâce à ces technologies, le château de Selles-sur-Cher qui n’est ré-ouvert que depuis deux ans après des années d’abandons et de pillages, retrouve des couleurs. A ce jour, la première réaction des visiteurs est celle de l’étonnement et de la fascination face à ces technologies finalement assez peu connues. Celle-ci précède le plaisir de voir un château vivant malgré les travaux encore à réaliser. L’application a un impact important notamment sur la clientèle jeune et étrangère mais les personnes plus âgés ne sont pas en reste.
selles3

De manière plus générale, nous voyons beaucoup de tentatives d’usages de la RA dans le domaine touristique. Est-ce que c’est pour toi une technologie incontournable aujourd’hui ?

Bien sûr. Elle permet de faire grandir les sites touristiques, de les enrichir. Grâce à la RA, un château n’est plus simplement une architecture d’exception mais fait revivre sa mémoire, s’anime. Un musée d’art n’est plus simplement un lieu de contemplation mais peut enseigner l’art. Les exemples et possibilités de la RA sont tellement multiples que je ne vois pas comment il serait possible de passer à côté dans le futur.

Imaginons un monde sans contrainte technique ou budgétaire, tu ajoutes quoi dans l’application du château de Selles-sur-Cher ?

selles5Heureusement, ce que j’imagine devrait être réalité dès l’année prochaine au château de Selles. Nous souhaitons rendre la visite aussi dynamique et ludique que possible. Cela passe par une réalité augmentée plus interactive et notamment la possibilité d’interagir avec ces personnages animés. L’année prochaine, vous pourrez parler avec Jeanne d’Arc et en apprendre plus sur l’histoire. Ce n’est pas du gadget mais au contraire ce sont les principes mêmes de la découverte qui sont en train d’être redéfinis.

Et la dernière question traditionnelle : comment vois-tu l’évolution de la réalité augmentée dans les 5 ou 10 ans à venir ?

Je la vois embarquée sur des lunettes légères avec des applications touristiques mais également professionnelles. Imaginez cette aide dans l’industrie, la médecine mais également dans votre bricolage du dimanche ou encore bien sûr dans l’éducation. C’est une révolution aussi bien éducative que récréative.

Merci Clément et rendez-vous donc au château de Selles-sur-Cher pour tester l’application ! 

Grégory Maubon (656 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *