Magellan Partners : La réalité augmentée doit maintenant réussir son intégration dans le SI de l’entreprise

Encore une rencontre qui s’est faite sur le dernier salon Vivatechnology de Paris. Sur le stand de Magellan Partners nous avons remarqué une démonstration de l’usage des Hololens qui rencontrait un grand succès. Nous sommes donc allés voir Mickaël Chobriat pour en savoir plus et parler de l’adoption de la réalité augmentée dans l’industrie.

Bonjour Mickael, pourrais-tu te présenter rapidement et nous parler des missions de Magellan Partners ?

Mickaël Chobriat – Manager – Magellan Partners

Magellan Partners est un groupe de Conseil en Organisation et Système d’information ancré dans les Technologies et la Data. Fort de plus de 1 000 consultants, pour un CA de 125 M€ en 2018, Magellan Partners est le catalyseur de la transformation digitale de ses clients sur le plan Métier, processus, technologies de la data et de l’IA, les accompagnant ainsi dans le changement profond de leurs métiers et de leurs socles technologiques pour aborder les nouveaux business modèles, la transition sociétale, énergétique et écologique. Nous intervenons en conseil en organisation dans 5 secteurs métiers (Energie, Utilities & Telecom / Banque / Assurance / Santé & Secteur Public / Industrie & Services), avec 8 practices transverses (RH, Infrastructures, Finance, Stratégie IT, Digital, MLab, IA & Data, Cybersécurité) Magellan Partners regroupe également des activités IT spécialisées sur les technologies d’avenir suivantes : Microsoft, SalesForce, AWS, IBM Watson, Cybersécurité et IOT.

Pour ma part, j’ai rejoint le groupe Magellan Partners, il y a maintenant plus de 2 ans. J’occupe le poste de manager au sein de la practice Santé / Secteur Public et du M’Lab (laboratoire d’innovation digitale de Magellan) sur les offres Chatbot, Réalités Mixte/Augmentée/Virtuelle et sur l’activité d’IBM Watson.

L’équipe Réalités Mixte/Augmentée/Virtuelle regroupe à la fois des consultants spécialisés Métiers (expertises « Réalités » et « sectorielles ») ainsi que des experts compilant les prérequis techniques du développement en réalité mixte. Fort de ces pluri-compétences, Magellan Partners dispose de toutes les expertises nécessaires à la réalisation des projets de Réalité Mixte de ses clients de bout en bout.

Au cours du dernier VivaTechnology vous avez présenté sur le stand Magellan Partners une démo utilisant des Hololens dans un usage de contrôle de conformité. Pourrais-tu nous présenter cette démonstration ?

Pour l’édition 2019 du salon VivaTechnology, nous avons conçu une démonstration de réalité mixte basée sur les lunettes HoloLens de Microsoft avec un cas d’usage que nous avons conçu et développé autour du BIM (Building Information Modeling). L’objectif de notre démonstrateur est de placer l’utilisateur dans le rôle d’un agent de maintenance intervenant dans un bâtiment. Nous avons recréé sur notre stand une salle avec l’ensemble des réseaux techniques afin de montrer le potentiel de la réalité mixte dans l’assistance à la réalisation d’opérations sur le terrain.

Au travers des HoloLens, l’agent visualise en hologramme l’ensemble des réseaux de tuyauteries d’eau, de gaz, d’électricité, de VMC et de climatisation présents dans les murs de la salle. Il peut également consulter, à travers des graphiques en 3D, les données en temps réel et historiques de consommation, de température, etc… ce qui lui permet de réaliser ses contrôles et visites de conformité. Les scénarios de maintenance des matériels (compteur, filtre à air, changement de vannes…) sont enregistrés dans l’application ce qui permet à l’agent d’intervenir très rapidement en cas de problème.

Dans notre scénario de démonstration, l’agent est guidé via des instructions et la visualisation de sa gamme de maintenance en hologrammes, dans la réalisation d’une intervention de maintenance pour changer une pièce sur le réseau d’eau. Cette application offre la possibilité à l’agent d’accéder à toutes les informations nécessaires au contrôle de son environnement (data, emplacement des objets…) et à la réalisation de ses tâches tout en ayant les mains libres pour interagir avec son environnement réel.

Aujourd’hui comment réagissent les clients industriels à qui vous présentez cet usage ? Sont-ils convaincus que son utilité ou encore prudent devant une possible mise en production ?

A ce jour, les clients sont principalement intéressés par cette technologie pour booster leurs usages de formation, de conception de produits (phases de design), d’assistance à la maintenance, aux opérations et dans l’exploitation de jumeaux numériques tel qu’avec le BIM. Les retours sur notre démonstration ont été très positifs sur le salon car nous avons présenté un cas d’usage applicable à tous les secteurs intervenant dans la construction, la maintenance et la gestion de parcs matériels (immobilier, usine, chaine de production, centrale de production, raffinerie, etc.).

Depuis un an et en comparaison avec l’édition 2018 de VivaTech, nous avons constaté une plus grande maturité des entreprises sur la réalité mixte. Certaines ont déjà réalisé des POC afin de tester les possibilités et valeurs ajoutées offertes par l’usage de cette technologie. Les entreprises partagent notre vision et sont également convaincues du potentiel et de l’utilité d’une technologie telle que les HoloLens.

De manière plus général, comment vois-tu l’utilisation de ces technologies dans l’industrie ? Est-il simple de passer dès la démonstration à la mise en production ? Y a-t-il des contraintes plus importantes que d’autres ?

Des entreprises telles qu’Airbus, Areva, Alsthom, Renault Trucks ou Schneider Electric, ont déjà travailler à l’intégration des HoloLens en production notamment pour des usages d’assistance et de formation des techniciens de maintenance. La difficulté réside dans le fait de passer d’un POC technique dans un environnement favorable à une application complète à valeur ajoutée dans un contexte et environnement opérationnel. Ainsi de nombreuses problématiques sont à prendre en compte lors de la conception d’une application de réalité mixte en vue d’une mise en production (infrastructure pour l’interface avec le SI, les contraintes environnementales (contexte opérationnel – luminosité, connectivité, etc..) et la qualité du patrimoine 3D.

source : twitter @kboullier

Sans dévoiler de secret, quel est l’avenir de ces technologies chez Magellan Partners ? Quels sont vos prochaines étapes de développement ?

Au sein de Magellan Partners, nous sommes convaincus de la valeur ajoutée apportée par l’usage de la réalité mixte pour nos clients. Depuis plus d’un an, nous avons investi dans cette technologie au travers de la création d’une équipe d’experts qui expérimente, développe et veille pour nos clients. Cette équipe pluridisciplinaire nous permet d’accompagner nos clients de bout en bout sur leur projet, de la phase d’étude des besoins, de l’aide au choix de solutions, de l’étude des impacts, de la conception, du développement jusqu’au déploiement de la solution, l’interfaçage au SI et l’accompagnement au changement.

D’un point de vue prospectif, nous estimons que, d’ici fin 2019 / début 2020, la demande de projets autour de la réalité mixte va nettement augmenter notamment poussée par la sortie de la version 2 des HoloLens et par l’arrivée de nouveaux constructeurs. Nous sommes d’ailleurs en discussion avec plusieurs acteurs pour des projets d’ici fin 2019.

Merci Mickael pour tout ces éclaircissement et rendez-vous sur le site de Magellan Partners pour avoir plus d’informations sur l’entreprise.

Grégory Maubon (707 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *