Wemap, de la cartographie à un vrai regard augmenté !

Encore une belle rencontre réalisée sur le salon Vivatechnologie ! Wemap propose un système de cartographie augmentée intégrable facilement aux différentes applications. Suivez nous dans la découverte de ce produit qui va faire parler de lui rapidement !

Bonjour Emmanuel, pourrais-tu nous dire en quelques mots qui tu es, et nous présenter l’entreprise Wemap ?

Emmanuel Mouren

Bonjour je suis Emmanuel Mouren, je suis un ingénieur de 38 ans et je suis fondateur de Wemap. Nous sommes une équipe de 10 personnes, basées à Paris et Montpellier et nous proposons une solution de création de cartes et de plans pour le grand public utilisée par plus de 60 clients dont Air France, le ministère de la Culture, le PSG et bien d’autres.

Vous avez présenté votre technologie sur le dernier VivaTechnologie. En quelques mots, quel est votre produit ? 

Notre mission chez Wemap est de permettre à chacun de s’orienter facilement et intuitivement, mais également de découvrir ce qui se passe autour de soir avec un regard différent, un regard augmenté ! Pour nous, la bonne vieille carte 2D “à la papa” ne remplit plus sa fonction, surtout depuis le raz de marée des smartphones qui équipent 3 Français sur 4. Nous avons par conséquent très tôt commencé à travailler sur la réalité augmentée et la caméra du téléphone pour enrichir l’expérience de navigation.

Après plus de deux ans de travaux, nous avons présenté notre première solution combinant carte et réalité augmentée. Wemap AR, “le premier navigateur du monde réel”, permet de découvrir des points d’intérêt autour de soi et de s’y rendre intuitivement grâce à des indications à l’écran, simplement en relevant son téléphone à partir d’une carte.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur la technologie utilisée dans cette application ? Quels sont vos points différenciants par rapport à d’autres solutions utilisant la réalité augmentée ?

Aujourd’hui, les utilisateurs de smartphones ont pu faire l’expérience de la réalité augmentée avec les filtres de visage des applications de photo ou de messagerie, ou dans certaines campagnes promotionnelles en “posant” un objet digital en 3D sur une table par exemple. La réalité augmentée proposée chez Wemap va au-delà de ce qui est directement devant la caméra à quelques centimètres, elle est “géographique”. L’innovation technologique de Wemap permet de découvrir des informations dans votre environnement, dans un quartier et c’est un également un service puisqu’elle permet de s’orienter et de se diriger vers un lieu ou un événement simplement en suivant un itinéraire qui apparaît comme tracé sur le sol. 

Pour produire cette expérience il a fallu fournir un énorme travail sur le moteur de positionnement du smartphone, car une expérience de réalité augmentée géographique suppose qu’on sache précisément vers où le smartphone se tourne et où il est situé.

A notre connaissance, à part des vidéos de prototypes, nous sommes les seuls à proposer une telle solution aux professionnels et aux éditeurs.

Comment utiliser votre solution ? Peut-on l’intégrer facilement ? De quelle manière la commercialisez-vous ? Aujourd’hui quels sont les usages principaux de la solution ?

La technologie Wemap a été conçue pour être embarquée : elle est donc très simple à intégrer ! Nous sommes fiers d’être parvenus à porter Wemap AR sur le web pour qu’elle puisse fonctionner sur n’importe quel site, y compris sur mobile, et bien évidemment sans téléchargement d’application. 

En passant de Wemap à Wemap AR, nos clients, institutionnels, marques ou médias, veulent offrir un “super pouvoir” supplémentaire à leurs publics et à leurs audiences : la capacité d’explorer le monde en immersion totale.

Les usages les plus immédiats sont l’orientation en ville, dans un lieu public ou dans un centre commercial : un service qui permet à l’utilisateur de trouver son chemin, un point de ralliement, un magasin, un produit, etc. et de le rejoindre en se laissant guider.

Wemap vous propose une série de tutoriaux pour mieux comprendre la solution

Aujourd’hui il y a finalement assez peu de propositions de navigation utilisant la réalité augmentée. Comment voyez-vous le développement de cet usage dans les années à venir ? Y a-t-il des points bloquant à lever ?

S’il y a peu de propositions de navigation en réalité augmentée, c’est pour une raison simple : c’est très complexe à réaliser et c’est seulement aujourd’hui, avec des smartphones puissants et en utilisant les progrès des algorithmes de positionnement que ce type d’expériences devient possible.

Notre vision est que cet usage pratique de la réalité augmentée va devenir indispensable en quelques années à peine : au-delà de la sortie de Wemap il suffit de voir les jeux proposés par Niantic comme Pokemon Go et bientôt Harry Potter Wizards Unite, ou les premières sorties expérimentales de Google Maps. Sans attendre l’arrivée des lunettes en réalité augmentée, nous sommes persuadés que relever son téléphone pour “scanner” les alentours et s’orienter, en extérieur comme en intérieur, sera bientôt une évidence.

Des points bloquants, je n’en vois pas vraiment, mais des défis il en reste beaucoup : techniques d’abord pour atteindre un niveau de précision suffisant quelles que soient les conditions d’utilisation (imaginez une grande gare souterraine par exemple !), mais dans l’usage également : comment éviter toute perte d’attention ? comment guider dans des espaces complexes, avec des étages ? Nous en sommes aux premières heures.

Pour revenir à Wemap, quelles sont les prochaines étape de développement ? 

Ces dernières semaines ont été particulièrement intenses avec la sortie de la version AR et son déploiement à l’occasion de la Fête de la Musique grâce au Ministère de la Culture, l’un de nos partenaires historiques. Le guidage en réalité augmentée suscite un très fort intérêt de la part de très nombreux acteurs qui nous contactent tous les jours. Les attentes sont fortes ! Pour Wemap, la priorité c’est de conforter notre avance technologique en nous appuyant sur les retours de nos utilisateurs afin d’améliorer les algorithmes de positionnement et donc l’expérience utilisateur. Sur le plan du produit, notre prochain défi c’est une expérience de guidage continu, de l’extérieur à l’intérieur d’un lieu. Nous y travaillons !

Merci Emmanuel pour cet entretien et pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Wemap !

Grégory Maubon (697 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *