Laval Virtual 2016 et la réalité augmentée « in a nutshell » :)

Il se passe toujours plein de choses sur Laval Virtual et cette année ne m’a pas déçu ! Je vous propose donc de faire le point sur quelques éléments qui m’ont paru les plus intéressants en lien avec la réalité augmentée. Je tiens cependant à m’excuser tout de suite auprès des gens que je ne cite pas. La présence de RA’Pro fut limitée cette année sur le salon pour cause d’emploi du temps chargé ! Mais j’ai quand même eu un peu de temps pour fouiner:)

IMG_8528Le HTC Vive était très présent cette année et à susciter un énorme engouement de la part des professionnels et des utilisateurs. Même si aujourd’hui il n’y a pas d’applications de réalité augmentée, on peut espérer que les choses évoluent rapidement avec l’utilisation des images de la caméra frontale. On a vu d’ailleurs des couplages Vive / Kinect qui exploraient fortement cet axe comme Clarte (grand prix du jury pour son système de télé-présence immersif), Dassault Systèmes (prix du design et de la simulation pour l’extraordinaire 3D Dream Sketcher) ou Mimesys (Système de « communication holographique »)

Testia a présenté son système SART (Smart Augmented Reality Tool) destiné aux contrôles et aux montages de pièces industrielles. Je vous invite à lire l’article consacré à Testia sur ce site (SART est la marque commerciale de MIRA). J’ajouterai tout de même que la maturité du projet a été salué par le prix du meilleur projet pour l’entreprise décerné en collaboration avec l’AREA et que la solution utilisant la réalité augmentée projetée était également en démonstration.

Je n’ai pas pu me rendre sur le stand Daqri pour parler avec l’équipe des évolutions de l’ARtookit mais les retours de mes contacts ont été plutôt encourageants sur le développement du produit. Je prépare une interview pour vous en dire plus ! DAns la série des déception j’ai aussi raté la table ronde « Utiliser la réalité augmentée pour améliorer la productivité industrielle sur le lieu de travail » co-organisée par l’AREA mais, ici encore je devrais pouvoir rapidement en faire un compte rendu grâce à nos espions sur place 🙂

IMG_8654J’ai enfin eu l’occasion de tester les BT-300 de Epson et je suis impressionné par les évolutions constantes de cette série. Plus ergonomiques et plus légères que les BT-200, ce nouveau modèle a également un nouveau système de projection OLED d’excellente qualité. Bien plus lumineux et contrasté que les anciens modèles, il est maintenant tout à fait possible de voir des informations dans un environnement très lumineux.

J’ai pu essayer le casque de chantier augmentée proposé par Eurogiciel avec l’aide de Optinvent. A la différence des autres propositions du marché, on a là une belle réponse pragmatique à la mise en place de la RA dans l’entreprise. Le système est simple et très pratique avec un bon équilibre général. Le bloc optique peut sans problème être écarté du champ de vision et donne à l’opérateur une liberté complète d’utilisation. Si vous avez un projet de RA sur chantier, je vous encourage à tester ce modèle !

Je suis malheureusement passé un peu rapidement sur les stands de ARA Technology et de Augment, je n’ai donc pas pu apprécié leurs nouveautés alors que l’actualité des deux entreprises est chargée ! Augment vient de terminer une belle levée de fond et un rapprochement avec Saleforce. Ara Technology à lancé sur le salon sa plateforme iungo.

Cette année, la Plaine Image de Tourcoing avait une présence remarquée sur le salon. Plusieurs entreprise sont venues montrer leur solution comme Holusion (que vous devez connaître), Artenpik et PrestadiArtenpik développe une application de réalité augmentée communautaire à destination des artistes digitaux. Prestadi propose une plateforme de téléassistance aux artisans grâce à des lunettes connectées.

Je retiens également la paire de lunettes présentée sur le stand de Speedernet. Elles sont particulièrement légères (80 g) et bien dessinées. Elles peuvent en particulier se clipser sur des branches ou des montures existantes. De plus, l’écran est clair et bien contrasté. Elles sont de fabrication japonaises et devraient arriver en France sous peu. Nous en ferons un article ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Malheureusement, je n’ai pas pu passer assez de temps sur les stands de Diginext, Laster, Robocortex, Diota et Thales … Impossible de vous dire donc les nouveautés de ces entreprises (sauf pour Diota). Je vous prépare donc quelques interview dans les semaines qui viennent pour en savoir plus !

Dans la startup Area, Smart pixels était présente pour montrer au public professionnel son système de vidéoprojection interactif. « Reality Over Technology » a présenté son kit de développement pour créer de la réalité augmentée projetée de manière le plus simple possible. La technologie provient des travaux de l’Inria et l’Université de Bordeaux. Elle est aujourd’hui proposée sous forme de package.

Du coté des projets étudiants, DesignAR (Polytechnique Montréal) permet de créer simplement un aménagement intérieur et de s’immerger dedans en RA et et RV. C’est une belle réalisation, simple et immédiatement utilisable même sans compétence technocratique.

« Glassless Augmented Display » est un système très complet qui permet de servir à plusieurs personnes en même temps des contenus visuels et sonores sans équipement spécifique sur les personnes. Les applications sont nombreuses et particulier pour les expériences de réalité augmentée collectives.

Qoom est une sphére imaginée par la Tokyo Institute of Technology, qui contient des détecteurs de pression pour contrôler une projection en temps réel sur sa surface.

Un vrai coup de coeur, le « Gifts of Blizzard » de la Tama University est un système haptique intéressant qui vous permets de sentir la boule de neige que vous êtes en train de fabriquer avant de la lancer. C’est la même équipe qui a proposé en 2015 le système « Blazing Exorcist » qui faisait de nous des lanceurs de boules de feu ! L’expérience haptique donne un sens très particulier à l’expérience.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grégory Maubon (573 Posts)

Grégory MAUBON est consultant expert en réalité augmentée et usages numériques. Il est à l’origine en 2008 du site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA’pro l’association de promotion de la réalité augmentée. Il propose aujourd’hui des prestations pour aider les entreprises et les institutions à définir avec précision leurs besoins en réalité augmentée et les accompagner dans la mise en place. Grégory MAUBON est également animateur et conférencier.


1 comment for “Laval Virtual 2016 et la réalité augmentée « in a nutshell » :)

  1. léon
    21 avril 2016 at 2 h 43 min

    Un carton sur la tête, c’est surtout à ca que me font penser ces innovations.
    depuis plusieurs années ca progresse, et il y aura des choses formidables,
    mais dans l’ensemble, je suis pas convaincu que ce soit un progrès.

    « Ils » vont lâcher toutes ces technologies dans le grand public, pour en faire quoi ? probablement pas grand chose comparé au potentiel .
    Enfin bon, il faut surement en passer par là, mais une réalité même augmentée, ne résout a priori que très peu de problèmes.
    (contrairement au progrès du passé, qui eux répondaient pour l’essentiel a des besoins concrets)

    Je ne suis pas contre, mais je m’étonne du peu de débat que ça suscite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *