Laval Virtual 2022 vu par les membres RA’pro

Cette année plusieurs membres de RA’pro ont participé au salon Laval Virtual en tant qu’exposants, visiteurs ou conférenciers. Au lieu de vous faire un compte rendu linéaire, nous vous proposons donc plusieurs visions des nouveautés et de l’ambiance du salon par :

Le salon en général

Grégory : Il est encore trop tôt pour évaluer le succès de cette édition mais je suis plutôt optimiste car j’ai vu du monde dans les allées et les exposants que j’ai interrogé m’avaient l’air content !

Caroline : Ce fut un beau et bon moment. Nous sommes présents depuis 2019 en exposants. Cette année, nous avons eu de belles vagues de visites, les allées ont été denses sur certains créneaux horaires. L’ambiance générale est positive en termes de business. C’est tôt pour les retombées.

Olivia : c’était mon 2e salon. Toujours aussi agréable de retrouver les membres de la XR, de RA’pro bien sûr. Le choix de l’escape game Sherlock a l’entrée était judicieux.

Valérie : Cela faisait quelques années que je n’avais pas été à Laval Virtual, et c’était vraiment sympa de se trouver la communauté XR! J’ai trouvé la fréquentation plutôt bonne, les participants semblaient plutôt satisfaits. Très agréablement surprise par le nombre de participants étrangers qui ont fait le voyage jusqu’à Laval malgré les contraintes sanitaires (comme les Japonais).

Les stands, les découvertes et les coups de cœurs

Grégory : C’est très difficile de faire un choix entre tous les exposants. J’ai vraiment aimé les expériences présentées ! J’ai eu un vrai coup de cœur pour Olfy et son équipement permettant d’ajouter une dimension olfactive à une expérience immersive. L’entreprise a gagné sur Laval Virtual 2021 le prix ReVolution #Startups et revient cette année avec un produit très abouti et une collaboration avec HommAR qui lui permet de proposer une expérience complète. J’avoue que j’étais très dubitatif avant le test mais aujourd’hui je suis persuadé de l’intérêt de ce concept. Je prends le pari que Olfy va faire un carton dans l’année qui vient !

J’ai aussi beaucoup aimé voir une nouvelle fois les lunettes R1 de Lynx! Quel plaisir d’avoir une si belle technologie en France. Je ne peux éviter de mentionner les projets des équipes d’étudiants japonais qui ont pu revenir sur le salon. “The Human Mountainification Project” (Kyoto Sangyo University – Kyoto – Japon) est particulièrement réussi. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous, il s’agit de transmettre à votre main différentes sensations de toucher et de température par un processus très ludique. 

Le résultat est bluffant et l’impression absolument étonnante! Dans une autre catégorie, j’ai pris le temps de souffler sur des fleurs de pissenlits 🙂 “Music playing dandelions” est le fruit d’une collaboration entre la Tama University (Idehara Laboratory –  Tokyo – Japon) et l’ ESIEA (Laval – France). Il s’agit de souffler sur des fleurs de pissenlits qui en explosant vont produire un son et, si vous avez assez de souffle, toute une musique. C’est indescriptible, entre un aspect technique très complexe de détections de fréquence et une atmosphère poétique … Un vrai plaisir!

Holoportation sur le Stand de Holoforge

Valérie: Effectivement beaucoup d’exposants, difficile de tous les citer! J’ai bien aimé aussi le concept de Imvizar, pour son projet de place de marché de technologies immersives pour le secteur du tourisme.

Holoforge et son concept d’hologramme (qui a gagné un prix Laval Virtual) m’a vraiment touchée, surtout pour l’approche pour les personnes âgées en maisons de retraite. 

Jellybot avec son concept de chabot pour l’industrie, simple et facile à intégrer dans les SI existants est aussi intéressant.

Contente de voir Matts Digital, qui offre des services intégrés en VR, considérer à étendre son business model à l’AR. Un autre signal qui montre que l’AR est vraiment en train de décoller!

Olivia : je n’ai eu le temps que de tester le fameux Lynx (génial au passage), de rencontrer l’équipe d’Olfy (l’essence de rose était bluffante) et de passer sur le stand toujours aussi top de Caroline. 

Le dispositif Olfy dans l’expérience de Hommar.

Caroline : Nous avons pu tester la veste Actronika qui a bien évoluée depuis un an. J’ai testé le Varjo et la définition de la 3D est impressionnante. La table interactive de Immersion est toujours aussi étonnante pour les échanges et le travail en collaboration.

Au sujet de notre collaboration avec Olfy, elle est née de notre rencontre en 2021 à Laval Virtual ! Hommar a acheté le dispositif car l’idée d’immersion olfactif est un sujet en réflexion depuis la création de notre entreprise. Nous avons travaillé avec le Musée de Douai, qui nous avait permis de d’exploiter 3 oeuvres. Nous avons choisi « le Jardin de roses de Monaco » pour mettre en valeur les possibilités du dispositif Olfy. Le résultat est super et de nombreux visiteurs sont venus la tester !

La création du CNXR

Grégory : C’est certainement un moment à marquer d’une pierre blanche pour la XR en France. Le rassemblement de toutes les structures représentatives pour apporter un message commun aux décideurs montre que nous (la France et l’Europe) pouvons et devons peser dans la construction de ce nouveau monde. 

Valérie : Je pense que c’est une belle initiative, et je serai attentive à ce qui va se passer désormais, on a définitivement besoin de challenger les mastodontes américains; cela passera de mon point de vue par la création d’un groupe européen pour faire le poids. Avec tous les défis que cela imposent, mais qui valent vraiment la peine tant l’opportunité est immense!

Olivia : A voir ce que ça va donner par la suite c’est clair.

Caroline : Idem qu’Olivia , j’attends de voir la suite.

Lancement officiel du CNXR à Laval Virtual 2022

Les rencontres sur le salon

Grégory : Même si je n’ai pas eu beaucoup de temps pour faire des rencontres, je suis très heureux d’avoir pu enfin rencontrer en vrai le fameux Skarredghost (aka Antony Vitillo)! Ok, c’était pendant la LV Larty mais ça compte aussi! C’était également un plaisir de rencontrer Andrey Lunev qui est venue lancer le “Wise Guys XR accelerator program”! Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller sur le site du programme : startupwiseguys.com

Valérie : De belles rencontres humaines aussi sur ce salon comme Daria qui est venue présenter sa société ukrainienne de développement AR/VR, WeAR; ou David de Visionnaries777 basée à Hong Kong, avec ses solutions de formations récurrentes en AR.

Et surtout l’équipe de Virbe, Krzysztof & Wojciech, eux aussi gagnants d’un prix Laval Virtual pour leurs personnages virtuels pour le commerce.

Les conférences

Grégory : De manière générale, j’ai trouvé les speakers plutôt optimistes sur le développement des technologies immersives. C’était particulièrement plaisant d’entendre parler de Metaverse de manière mesurée et par des personnes qui travaillent dans ce secteur depuis des années ! A la question de savoir si l’engouement pour ce terme est plutôt un risque ou une opportunité, les avis sont assez équilibrés en faveur de l’opportunité. Personne n’est dupe sur le coté “hype” du terme et donc sur l’inévitable “retour à la réalité” qui va suivre, avec sa dose de désillusion. Tous sont également préoccupés de constater que les GAFAM mènent le jeu avec les mêmes ambitions, les mêmes recettes et donc probablement les mêmes dangers que dans le cas du web 2.0. Cependant, les professionnels constatent également que cette mode leur ouvre des portes, attise les curiosités et que, finalement, il y a quelque chose d’intelligent à faire. 

Le Visionaries Think Tank présente ses réflexions sur la gouvernance du Metaverse

Il y a aurait pas mal de choses à dire sur les thèmes abordés dans les conférences thématiques (Santé, Industrie 4.0, New Tech, Culture/patrimoine/tourisme) mais cela risque d’être long 🙂

Je vais essayer d’être très bref. En santé, l’utilisation de la XR avance dans tous les domaines et montre des résultats impressionnants mais le paysage reste hétérogène. Si les professionnels de santé sont de plus en plus matures dans leur usages, les institutions le sont beaucoup moins et restent globalement frileuses pour mettre en place des utilisations à grande échelle. Ce passage “à l’échelle” a d’ailleurs été le thème central de la session industrie 4.0. Dans ce secteur il est d’ailleurs en cours car les matériels et les logiciels utilisés sont aussi de plus en plus matures et interopérables. Tout n’est évidemment pas parfait et il reste en particulier compliqué d’entraîner toutes les parties prenantes (fournisseurs, prestataires et clients). La session New Tech a beaucoup parlé d’interopérabilité dans le sillage des promesses du Metaverse. Si tout le monde est d’accord pour dire que c’est une condition absolument nécessaire pour un développement du secteur, en pratique, la construction actuelle des écosystèmes XR ne la favorise pas. J’ai plus de mal à vous résumer la session Culture/patrimoine/tourisme. Tout d’abord le domaine est particulièrement large. Ensuite les deux dernières années ont bouleversé tellement de choses, en particulier dans la relation aux “clients” qu’il est difficile de savoir quel chemin prendre. Un peu comme dans le retail, les acteurs sentent que la XR est une partie de la solution de cette évolution mais aucune recette n’est parfaite et nous sommes probablement dans une période de 5/10 ans de “test and learn”.

Olivia : La conférence du Monde Virtuel de Laval « TransVRsal – Immersive Gaming » du 14 avril était très riche et très bien animée par Aymeric et Pauline. Nous avons  parlé de VR à travers le prisme de la gamification. L’interaction étant un facteur majeur d’immersion, et cela a été  démontré  à travers les interventions d’éminents spécialistes : Frédéric Lecompte de Backlight, David Perchais de Wanadev, Yann Suquet d’Ikimasho, Antony Vitillo & Massimiliano Ariani de New Technology Walkers et enfin, une keynote dédié à la société de VR Esport EVA Esports Virtual Arenas représentée par Mehdi Fassi Fihri & Yassine Jaada, Olivia Papini pour Metamorph studio.

Nous avons pu échanger et parler de leurs expériences dans la construction du level et game design, de leur storytelling et du déploiement de leur création. Nous avons aussi parlé de la difficulté du mode multi joueurs dans un jeu VR. Comment les accompagner, comment utiliser le storytelling pour y arriver ?

Nous avons pu échanger sur tous les aspects qui permettent à un jeu VR de devenir un vrai succès et bien sûr nous avons aussi évoqué les points à valider pour faire d’une expérience immersive une réussite. Les joueurs ou non joueurs de jeux VR et d’univers immersifs à vivre ont pu découvrir différents projets et échanger sur les enjeux d’un jeu solo ou multi, la difficulté de lever des financements quand on est un petit studio.

Une conclusion

Valérie : Une bonne édition de Laval Virtual 2022 vient donc de se terminer. On espère encore plus d’exposants et de participants l’année prochaine pour les 25 ans du salon, pour lequel on attend une édition anniversaire très particulière! 

Olivia : Une édition où étaient présents de nombreux organismes de formation VR et c’est très encourageant. Les sociétés veulent comprendre les opportunités VR avant de se projeter dans la création de leur projet, c’est positif.

Caroline : Le cru 2022 a été positif dans son ambiance global. Coté organisation, commencer en après-midi est intéressant. Côté humain, je suis nostalgique de l’ancien lieu, une convivialité s’est perdue. Mais on est bien content de refaire des rencontres physiques. Côte Techno/hardware, je n’ai rien trouvé de fou. Des grandes enseignes ont compris l’importance des contenus narratives immersives et de l’esthétique. Laval 2023 sera l’année de l’Immersion Interactive Narrative Augmentée!

Grégory : Je partage les points de vue de mes camarades ! Peut-être que le calme relatif des innovations hardware est le signe d’une certaine maturité du domaine de la XR qui est en phase de consolidation. Laval Virtual 2023 nous permettra d’y voir plus clair 🙂

Président à RA'pro | Site Web | Plus de publications

Grégory MAUBON est coordinateur numérique chez HCS Pharma, une startup biotech axée sur la R&D in vitro, spécialisée dans le criblage d’imagerie cellulaire à haut contenu (HCA) et à haut débit (HCS). HCS Pharma commercialise des produits basés sur la technologie BIOMIMESYS® et développe ses propres modèles cellulaires 3D dans sa matrice extracellulaire exclusive BIOMIMESYS®. Il gère les missions informatiques et anime les usages numériques liés aux besoins de l’entreprise. Il travaille sur la gestion des données en tant que CDO (Chief Data Officer) et dirige le programme R&D Intelligence Artificielle de l’entreprise.

Il est également consultant indépendant en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA’pro l’association de promotion de la réalité augmentée. Son expérience du domaine s’est forgée dans l’accompagnement de nombreuses entreprises, de tous les secteurs, sur la mise en place effective de la réalité augmentée ainsi que sur la définition d’objectifs et de critères de succès.

Plus de publications

Directrice des Projets en Technologies immersives notamment la Réalité Augmentée, XR.
2022,je vais entamer une partie de mon temps pour travailler sur le domaine l'olfaction, odorat.A suivre ......recherche Labos ....

Mes compétences sont transversales et mon champ de manœuvres peut s'appliquer dans divers secteurs tels que Luxe ( Parfums,Vins),Sports, Santé, Apprentissage, Bâtiment.
Cheffe de Projets.

Plus de publications

Diplômée de l’université d’Aix-en-Provence dans le Management et le Marketing à l’international (Japonais/Anglais/Espagnol), j'ai derrière moi une longue expérience dans le monde de l’édition de manga et de bandes dessinées.
Curieuse de nature et passionnée par les possibilités qu’offraient les nouvelles technologies du numérique, je me suis formée au métier de chef de projet (méthode agile) puis immersif (AR, VR, Xr) et je me suis spécialisée en storytelling que j'enseigne et que je pratique depuis 10 ans.

Plus de publications

Truly passionate about Augmented Reality & CEO of a 100% AR focused consulting company

Strongly experienced in project development with proven abilities to create and implement sales and marketing strategies in international environments.

Successful track record in setting up action plans to drive business development in various market contexts, such as Europe, Middle East, Russia...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.