Les T-Glasses de Laster et Ayotle rendent plus simple l’interaction

lasterApres l’annonce de Metaio sur la programme Thermal Touch, c’est au tour de deux entreprises françaises de proposer une solution pour améliorer l’interaction des lunettes de réalité augmentée. Avec le projet T-glasses Laster et Ayotle proposent un couplage entre une paire de lunette et une caméra 3D pour rendre gestuelle les interactions de l’utilisateur.

Le développement des différents modèles de lunettes de réalité augmentée se poursuit. Cependant les problèmes d’ergonomie que cela pose restent toujours d’actualité. En particulier, l’interaction entre l’utilisateur et le contenu augmenté est assez problématique. Or, cette interaction est pour nous fondamentale pour que l’expérience de la réalité augmentée soit convaincante. Les solutions actuelles sont assez peu ergonomiques (voix et touch pour les Google Glass, Touchpad pour les ORA d’Optinvent, contrôleur additionnel pour les Movario de Epson). Dans tous les cas, l’interface naturelle pour la présentation des données, redevient très artificielle pour interagir.

Une des solutions pour résoudre le problème est de transformer les mains de l’utilisateur en interface. C’est la proposition de Metaio que nous avons décrite ici. C’est aussi une des tendances que nous avons vu à l’AWE2014. Deux entreprises françaises, Ayotle (spécialisée dans la vision par ordinateur et les nouvelles interfaces hommes-machine) et Laster (qui développe et commercialise des solutions et systèmes optiques de réalité augmentée) se sont donc engagées sur cette voie avec le projet T-Glasses.

 

De Augmented Word Expo 2014

 

Pour résumer rapidement, il s’agit d’une combinaison entre des lunettes Laster et un capteur 3D (probablement l’équivalent d’une Kinect) qui va permettre une prise en compte « en volume » de l’environnement. Il sera donc possible de suivre les déplacement des mains et d’interpréter des gestes pour lancer des actions.

« La binocularité apporte un meilleur confort et un champ plus large de vision augmentée. L’intégration d’une caméra 3D permet de développer des commandes interactives de capture de mouvements parfaitement adaptées à ce nouveau support numérique. La commande gestuelle est naturelle et permet d’interagir avec un environnement en 3 dimensions. »

Le prototype a été présentée au cours de l’édition 2014 de Futur en Seine et devrait arriver sur le marché en 2015.

Grégory Maubon (602 Posts)

Grégory MAUBON est responsable des données au sein de HCS Pharma, startup biotech spécialisée dans le high content screening et les pathologies complexes. Il est également Tech Evangelist en Réalité Augmentée depuis 2008, où il a crée le site www.augmented-reality.fr et a co-fondé en 2010, RA'pro l'association de promotion de la réalité augmentée. => www.maubon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *