Quel avenir en France pour la réalité augmentée?

planra

Photo @VincentMarcatte

Le 12 septembre 2013, par le biais d’un discours du président Francois Hollande le gouvernement a établi un document qui s’intitule les 34 plans de reconquête de la nouvelle France industrielle (nous en avions parlé ici. Ce document concerne 34 secteurs d’activités dans lesquels le gouvernement a détecté un fort potentiel (économique, créateur d’emploi sur les 5 années à venir et au delà) et dans lesquels des actions seront prises pour mettre en avant les talents de la France.

Je vous invite à lire sur le site du gouvernement (ici) quels ont été les éléments sur lesquels s’est appuyé le gouvernement afin de déterminer ces 34 secteurs.

Le secteur de la réalité augmentée fait partie du document des 34 plans de reconquête (voir p62 – 63). Le plan « Réalité augmentée » permettra de renforcer les entreprises françaises, fabricants de matériels, concepteurs de logiciels, de soutenir l’innovation et de diffuser les technologies Made in France de la réalité augmentée, pour plus de services personnalisés.

La journée du 08 Janvier 2014

Numa, le grand lieu de l’innovation et du numérique à Paris, a accueilli le 8 janvier dernier tous les acteurs majeurs français de la réalité augmentée afin de travailler sur un plan d’action concret pour augmenter la visibilité de la France dans ce secteur. RA’pro a participé à cet événement.

Après une présentation du chef de projet nommé par l’État (Vincent Marcatté), les acteurs majeurs ont été scindé en plusieurs groupes de réflexion afin:

  • D’exposer les problématiques que les entreprises françaises de ce secteur rencontrent quotidiennement
  • De proposer des solutions visant à combler ces problématiques
  • De positionner la France dans les 5 prochaines années en tant que leader mondial de ce marché

Afin que tous les intervenants de la salle partent du même point Vincent Marcatté a présenté un état des lieux mondial de la réalité augmentée et a introduit les tendances sur les 5 prochaines années dans ce secteur.

Tout au long de la journée, l’utilisateur final était au cœur des réflexions. Il est nécessaire de déshabiller la réalité augmentée de cette réputation de gimmick qui lui colle à la peau depuis quelques années! Grâce à des études statistiques montrant que tous les éléments sont réunis pour que 2014 soit l’année de la RA (taux d’équipement des ménages en appareils digitaux et en consommation d’outil numériques, forecast du marché de la réalité augmentée…) l’équipe projet a identifié les secteurs prioritaires (RA et la culture, le commerce, l’industrie, l’habitat et la conduite) dans lesquels nos réflexions seront portées.

Tous les acteurs de ce marché ont joué le jeu au cours de cette journée. Pas de langue de bois, pas de « rétention d’information ». Chacun identifiait, sans complexe, les difficultés qu’il rencontrait dans son secteur et des propositions communes émergeaient dans chacun des groupes. La réflexion partait souvent des problématiques rencontrées par chacun et nous nous appuyions sur les savoirs faire des entreprises françaises afin de trouver des solutions pérennes et économiques. La qualité des échanges et des propositions était extrêmement intéressante sans jamais perdre de vue les besoins de l’utilisateur final.

Suite à ces propositions (On ne peut rien dire, secret d’état!!) le cabinet de Fleur Pellerin présentera les solutions qui seront apportées.

L’année 2014 risque d’être intéressante au niveau des prises de position de la part du gouvernement français dans ce secteur. Des actions devraient voir le jour rapidement afin que la France affirme sa position sur ce marché en forte croissance (en CA et emploi).

Si vous voulez suivre ce qui s’est rapidement passé pendant cette journée, voici un lien cadeau du fil Twitter avec le hashtag #planRA

Jean-Francois Kitchiguine (4 Posts)

Après 5 ans passés entre Vancouver et Montréal et de multiples rencontres dans les nouvelles technologies, ce « geek » s’intéresse de très près au monde de la réalité augmentée depuis l’Amérique du Nord. Baignant dans l’entrepreneuriat et le bénévolat depuis le début de son voyage, Il fonde ARMTL, qui a pour but de créer un écosystème autour de la Réalité Augmentée à Montréal. Il est à l’origine de l’infographic « Qu’est-ce que la réalité augmentée ? » et le distribue gratuitement, sur demande. De retour sur Paris en 2011, il s’investit dans ce qui le passionne le plus et est à l’initiative d’ARparis.org.


4 comments for “Quel avenir en France pour la réalité augmentée?

  1. 30 janvier 2014 at 15 h 28 min

    De quelle type de stratégie veux-tu parler ? Chaque entreprise privée à sa propre stratégie, le plus de ce plan est jsutement de regarder un peu au-delà pour agir ensemble.

  2. GMA
    30 janvier 2014 at 15 h 16 min

    La réponse pour cette question: « Quel avenir en France pour la réalité augmentée?  »

    Oui, c’est vrai que l’état participe à l’avenir de cette technologie, mais la grande partie, est déléguée aux entreprise de IT, y-a-il une stratégie pour adopter cette nouveauté dans leurs secteurs d’activité , prenant comme exemple UBISoft et Microsoft ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *